19 Septembre 2018

Cameroun: 18e Grand prix cycliste international Chantal Biya - Les voyants sont au vert

C'est ce qui ressort de la 3e réunion préparatoire présidée lundi dernier par le Minsep.

Ahuit jours des premiers coups de pédale à Douala, l'organisation répète ses gammes. Lundi dernier, le ministre des Sports et de l'Education physique a présidé la troisième préparatoire du 18eGrand prix cycliste international Chantal Biya.

Au cours de celle-ci, les différents départements techniques du Minsep impliqués ainsi que les sous-commissions du comité d'organisation ont dévoilé le niveau d'avancement des préparatifs. De façon transversale, les formalités protocolaires, administratives, consulaires et sécuritaires sont pratiquement bouclées.

Sur le volet financier, le budget de cette édition a subi une baisse relative qui a conduit à certains réajustements sur le plan sportif. Le quitus du ministère des Finances pour le déblocage desdits fonds a été délivré vendredi dernier. Sur les aspects sportifs, le commissaire de l'Union cycliste internationale, Bilbao Zabala J. Santiago, arrive à Yaoundé le 24 septembre prochain.

Face aux contraintes budgétaires, c'est finalement 10 équipes qui prendront part au départ de la course qui traversera les régions du Centre, du Sud et du Littoral. Il s'agit pour les équipes étrangères du Burkina Faso, du Rwanda, de la Côte d'Ivoire, de Global cycling des Pays-Bas, Velo schils interbike d'Angleterre, Flanders region team de Belgique et de Dukla banska bystrica de Slovaquie. Le Cameroun sera représenté par l'équipe nationale, Snh vélo club et d'une équipe inter-régionale.

Aussi, le point sur la préparation des cyclistes camerounais a été dressé. Notamment les cinq coureurs qui ont participé au Tour cycliste international de la Réconciliation en Côte d'ivoire. Un bilan positif dans l'ensemble avec la deuxième place au général occupée par Clovis Kamzong Abessolo, les trois jours en jaune d'Arthuce Tella et le fait pour les cyclistes camerounais de figurer dans le top 15.

Sur le plan local, 14 coureurs en stage bloqué ont procédé le week-end dernier à la reconnaissance du parcours de la deuxième et de la troisième étape du prochain grand prix. Avant de clore la séance du jour, le Minsep a recommandé à tous et à toutes, une synergie d'action pour relever le défi de l'organisation de la compétition ayant pour marraine, la première dame du Cameroun.

Ceci afin de réaffirmer les capacités organisationnelles du Cameroun lors de grands évènements et donner d'intenses signaux prémonitoires dans l'optique de la CAN Total 2019.

Cameroun

Crise dans la zone anglophone - Vers de prochaines libérations

Au Cameroun, le tribunal militaire de Yaoundé a confirmé, vendredi 14 décembre, la prochaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.