19 Septembre 2018

Nigeria: BILL et MELINDA GATES investissent dans le développement humain

Lors d'une conférence de presse téléphonique, aux USA, M. Bill Gates a déclaré que la plupart des pays africains, en particulier le Nigeria et la RDC, ont besoin de canaliser davantage d'investissements vers la santé, la planification familiale et l'éducation comme moyen de développement humain, car c'est le seul moyen de réduire la pauvreté sur le continent.

M. Gates s'est basé sur le rapport Goalkeepers qui indique que d'ici 2050, plus de 40 pour cent des personnes extrêmement pauvres dans le monde vivront dans seulement deux pays : la République démocratique du Congo et le Nigeria. La projection est que depuis que le Nigeria a pris le relais de l'Inde en mars 2018, un pays extrêmement pauvre, la RDC pourrait bientôt prendre le deuxième rang.

Bien que l'économie nigériane soit sortie de la récession, de nombreux Nigérians sont tombés dans l'extrême pauvreté. En 2016, la prévalence des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté se situait entre 54 % et 60 %.

On estime qu'environ 82 millions de Nigérians vivent actuellement en dessous du seuil de pauvreté et ont accès à moins de 1,9 dollar par jour.

D'ici la fin de 2018, dans l'ensemble de l'Afrique, il y aura probablement environ 3,2 millions de personnes de plus vivant dans l'extrême pauvreté qu'aujourd'hui.

Solutions pour éradiquer la pauvreté

L'Afrique est un continent jeune, il est donc nécessaire d'investir sur les jeunes, a déclaré M. Gates s'exprimant sur le rapport de données de Goalkeepers.

Ce rapport est la deuxième édition publiée par la Fondation Bill et Melinda Gates pour discuter de plusieurs aspects du travail effectué à travers le monde.

Le premier rapport de données Goalkeepers a été publié en 2017. L'objectif du rapport est de suivre les progrès réalisés par rapport à 18 indicateurs clés des objectifs de développement durable et d'analyser les approches prometteuses pour atteindre les objectifs.

La pauvreté au Nigeria et en RDC est concentrée dans certaines régions et sous une forme tout à fait unique. Il a déclaré que l'augmentation du taux de pauvreté dans ces pays est en grande partie le résultat de la violence en cours dans les régions, de l'instabilité politique, de l'inégalité entre les sexes, des changements climatiques graves et d'autres crises profondément enracinées ».

M. Gates explique plus en détail : « Dans le rapport Goalkeepers de cette année, nous examinons honnêtement les défis posés par la démographie de l'extrême pauvreté. Nous explorons ce qu'il faudra dans les domaines de la santé, de l'éducation et des opportunités économiques pour positionner la jeunesse africaine en plein essor afin de transformer le continent ».

Nigeria

Une humanitaire exécutée par une faction de Boko Haram

C'est le gouvernement nigérian qui a annoncé la mort d'une infirmière du Comité… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.