19 Septembre 2018

Ile Maurice: Doraine VOLAFITE

Elle a quitté l'école en seconde puis s'est mariée à 14 ans à un homme abusif et violent qui la battait. Elle a eu par la suite trois enfants. Tous ses enfants ont très bien réussi et travaillent (dont deux au Canada). Elle a cinq petits-enfants et est maintenant divorcée. Elle travaille le matin dans une boutique où elle vend des snacks et des boissons et l'après-midi elle se déplace sur toute l'île afin de donner des cours de natation à des personnes en difficulté. Son activité lui permet de favoriser et de plaider en faveur d'une activité physique régulière et donc en faveur du bien-être et de la santé.

Lorsqu'elle a rencontré pour la première fois Gender Links, c'est la première fois que qu'elle a enfin pu parler d'elle et partager son histoire (après 57 ans) tout en se sentant en confiance et sans avoir honte de parler de sa vie passée et de ses difficultés devant des gens.

Elle a beaucoup apprécié participer au sommet international. C'est la première fois qu'elle participait à ce genre d'évènements. Elle a découvert la natation juste avant l'an 2000 à la suite d'un problème de santé (sciatique). C'est devenu une passion et elle a suivi des formations pour devenir professionnelle et pouvoir accompagner et enseigner des gens.

Après le travail dans la matinée dans une petite boutique (où on vend des boissons et des snacks), elle se déplace sur l'île et donne des cours de natation à des personnes vulnérables (principalement des personnes âgées ou issues de milieux défavorisés) à des prix très attractifs (qui couvrent parfois juste le transport).

Avant, elle était très renfermée. A travers ses rencontres avec Gender links, elle a appris à avoir plus confiance en elle et à pouvoir être capable de parler de ses problèmes sans se sentir jugée. Elle a été encouragée à poursuivre son apprentissage du français et de l'anglais.

C'est en discutant avec des membres de gender links et en écoutant le témoignage d'autres femmes qu'elle s'en rendu compte que ce qu'elle a vécu avec son mari n'était pas normal. Quand elle s'est mariée à 14 ans, c'était encore une enfant et tout ce qu'elle subissait lui paraissait normal. Maintenant, elle est capable d'encourager d'autres femmes à prendre leurs vies en main et à ne jamais lâcher prise.

Son second travail lui permet d'aider des personnes vulnérables à se sentir mieux dans leurs corps et dans leurs têtes et donc mieux dans leurs vies. Elle pousse également des personnes âgées à se dépasser en les accompagnants chaque année lors du marathon de natation.

Elle rend accessible une vie en meilleur santé et de meilleur qualité à des personnes qui n'ont pas forcément les moyens de pouvoir se payer des cours privés de natation ou qui appréhende l'idée de se rendre à cours classiques de natation car les professeurs ne seraient peut-être pas autant patients avec des personnes âgées et moins à l'aise qu'avec des jeunes.

Ile Maurice

Rodrigues-Culture - Lancement du projet de Diksioner Kreol Rodrige

L'Assemblée Régionale de Rodrigues, par le biais de la Commission des Arts et de la Culture, en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gender Links. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.