20 Septembre 2018

Congo-Kinshasa: Liste définitive avec 21 candidats à la présidentielle en RDC

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de RDC a publié la liste définitive des candidats à la présidentielle et aux législatives du 23 décembre prochain. Jean Pierre Bemba et Adolphe Muzito sont écartés.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de RDC a publié la liste définitive des candidats à la présidentielle et aux législatives du 23 décembre prochain ce mercredi soir. Cette publication est sans surprise, les candidats emblématiques de l'opposition, déjà écartés, n'ont pas été repêchés. Et à trois mois du scrutin, la classe politique reste toujours divisée sur les préalables pour aller aux élections.

Pour la présidentielle, sur les 25 candidatures enregistrées, six ont été déclarées irrecevables par la Ceni. Après contentieux à la Cour constitutionnelle, deux candidatures ont été récupérées. Au total 21 candidats, dont une femme, vont concourir. Face à Ramazani Shadary, candidat soutenu par la majorité présidentielle, on retrouvera notamment les opposants Felix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Martin Fayulu ou encore Freddy Matungulu.

"On peut dire que c'est une liste qui est imparfaitement inclusive, c'est a dire qu'il ya l'opposition qui est représentée par certains de ses ténors, la majorite présidentielle y est aussi représentée", estime Israël Mutala, analyste politique congolais. Pour sa part Corneille Nangaa, président de la Céni, a déclaré que "le chemin est définitivement balisé en direction des élections du 23 décembre 2018".

Des critiques dans l'opposition

Les opposants Jean Pierre Bemba et Adolphe Muzito ne pourront pas participer à la présidentielle de décembre. Même chose pour Moïse Katumbi qui n'a pas pu déposer sa candidature. Il a réagi hier, alors que, dans le même temps, 500 personnes assistaient à une messe en hommage aux dizaines de victimes (49 civils et 4 policier) des manifestations des 19 et 20 septembre 2016, qui demandaient déjá le départ du président Joseph Kabila.

Dans le même temps l'opposition est toujours en discussion pour présenter un candidat commun. Mais, selon certains, il faudra encore plusieurs semaines pour qu'un nom émerge de ces négociations.

107 requêtes acceptées pour les législatives

Pour les législatives nationales, 15 505 dossiers ont été enregistrés et en définitive, après les arrêts de la Cour constitutionnelle, 15 355 candidatures ont été validées. Consécutivement aux arrêts de la cour constitutionnelle la CENI va devoir accepter les dossiers de 107 autres candidats suite aux requêtes introduites en contestations des listes provisoires. Pour les législatives provinciales, 19 640 candidats ont été retenus.

"Si jamais il y a pas consensus autour de la machine a voter, les élections vont s'organiser dans les conditions qui ne seront pas les plus consensuelles, les plus apaisées", dit Israël Mutala. "Les élections sont organisées pour résoudre une crise." Le président de la CENI a a appelé les différentes parties prenantes a l'adhésion au processus au processus électoral en cours. La publication de cette liste définitive des candidats ouvre la voie à la campagne électorale fixée le 22 novembre.

Congo-Kinshasa

Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023

En République démocratique du Congo (RDC), le président Joseph Kabila n'exclut pas de se… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.