19 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Victimes en situation d'extrême vulnérabilité - Mariatou Koné annonce le financement d'activités génératrices de revenus

Les victimes des différentes crises survenues en Côte d'Ivoire en situation d'extrême vulnérabilité se verront accorder très bientôt, des prêts en vue de réaliser des activités génératrices de revenus.

Les fonds seront disponibles au sein de certaines institutions financières décentralisées avec des conditions de remboursement très souples. Après les remboursements des premiers bénéficiaires, d'autres en bénéficieront.

Le Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la lutte contre la pauvreté qui est à sa troisième visite à Korhogo dans le cadre de l'indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire a livré cette information depuis la cité du Poro le jeudi 13 septembre.

C'était à l'occasion d'une cérémonie de remise symbolique de chèques en guise de « yako » de la nation à 25 victimes dont 07 ayants droits et de 18 blessés. Chaque ayant droit a reçu une enveloppe symbolique de un million ; les blessés ont reçu chacun un bon de prise en charge médicale et un appui de 150 000 représentant les frais de transport soit un montant total d'environs 10 millions de francs CFA.

Une initiative saluée par l'ensemble des bénéficiaires dont Tuo Malema qui a perdu son conjoint lors de la crise post électorale. « Je voudrais dire merci au Président de la République, au gouvernement et à la Ministre Mariatou Koné qui ne nous ont pas oublié. Depuis le décès de mon époux, j'assure toute seule les charges de notre enfant. Avec cet appui, je vais me lancer dans une activité en vue de subvenir à mes besoins et à ceux de mon fils » s'est-elle engagée.

Aussi, la Ministre Mariatou Koné a t'elle invité depuis Korhogo l'ensemble des victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire au pardon. « Je vous invite à monter dans le train de la paix et de la cohésion sociale pour pardonner à ceux qui vous ont fait du mal. Pardonnez afin de consolider la paix et la cohésion dans notre pays. Le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, qui lui-même à certains moments de la vie de notre pays a vu sa maison saccagée et brulée a pardonné. Copions ce bel exemple et offrant les chances à notre pays d'amorcer son développement dans la paix » a-t-elle encouragé.

Par ailleurs à l'approche des futures échéances électorales, la Ministre en charge de la Cohésion Sociale depuis Korhogo tout comme le samedi 1 septembre dernier à Konankro dans le département de Sakassou exhorte les ivoiriens à œuvrer à des élections apaisées « En tirant les leçons de notre passé récent, nous devons apprendre à faire la politique autrement pour préserver la paix sociale, pour préserver la vie, l'avenir et le devenir de notre cher pays. Nous devons apprendre à gagner ou à perdre une élection, quelle que soit l'importance des enjeux. Evitons la violence verbale et la violence physique car nous nous savons aujourd'hui jusqu' où elles peuvent conduire notre pays.

Allons à des élections apaisées à l'issue desquelles vainqueurs et vaincus se donnent la main pour se mettre au service des populations » a-t-elle conseillé.

Cote d'Ivoire

Participation de Joseph Seka Seka à la COP 24 en Pologne

Le professeur Joseph Séka Séka, ministre de l'Environnement et du Développement Durable, chef de la… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.