20 Septembre 2018

Cameroun: Fonds national de l'Emploi - Au front de la lutte contre le chômage

Le Fonds national de l'Emploi (FNE) bras séculier du gouvernement dans la lutte contre le chômage, n'a pas justement pas chômé pendant le septennat de 2011 à 2018. Dans son action permanente de promotion de l'emploi, il a développé une stratégie, des programmes, des actions, des outils et supports pour l'emploi selon chaque catégorie de chômeurs.

A travers l'intermédiation du FNE, 286 388 personnes ont été placées dans de nombreuses entreprises. Les actions de promotion de l'auto emploi et de la micro entreprise lui ont donné l'occasion de soutenir 29 460 jeunes pour 57 261 emplois, soit un total de 343 649 emplois.

Les jeunes ruraux, à travers le Programme d'appui au développement des emplois ruraux (PADER), ont ainsi vu 65 463 d'entre eux installés. Les jeunes déscolarisés vivant dans les villes n'ont pas été oubliés.

Pour résoudre l'épineux problème de leur chômage de masse, le FRNE a lancé le programme Urban Special Employement Programme (USEP), qui a à son actif, 957 bénéficiaires grâce à un partenariat signé avec dix communes du pays.

Partenariat appelé à s'élargir avec toutes les autres communes restantes. Pour les jeunes diplômés sans expérience professionnelle, dans une logique d'adéquation parfaite avec les métiers recherchés par le marché du travail, le FNE à travers son Programme emploi diplômés a placé 10 000 bénéficiaires.

Les jeunes de la diaspora, désireux de revenir s'installer au Cameroun ont vu le FNE développer à leur endroit le Programme d'appui aux immigrés camerounais (PARIC). 420 en sont déjà bénéficiaires. Et dernière tranche, celle des jeunes sans métier, avec ou sans diplômes. Là aussi, le FNE en partenariat avec les centres de formations professionnelles, développe de nombreux programmes de formation dans tous les métiers porteurs qui ont permis à ce jour à 41 248 jeunes d'être qualifiés pour un emploi.

Le FNE ne s'est cependant pas arrêté là. En marge de ces résultats, des actions fortes ont été menées pour contribuer à l'amélioration du fonctionnement du marché du travail.

On peut citer l'organisation des bourses (7) de l'emploi à l'intention des jeunes, la tenue des journées portes ouvertes avec séances de formation sur les techniques de recherche de l'emploi (TRE), le développement d'un centre intégré d'informations pour l'entreprenariat des jeunes, pour les accompagner à créer, gérer et développer leurs entreprises...

Autant d'actions et bien d'autres, qui font dire au directeur général du FNE, Camille Mouthé à Bidias, que le combat est permanent, et qu'il continuera tant qu'il restera un chômeur en manque d'emploi.

Cameroun

France - La SAD expose ses produits immobiliers au Hyatt Regency hotel à Paris.

La Société d Aménagement de Douala, SAD, une filiale de la Communauté Urbaine de Douala, a… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.