20 Septembre 2018

Gabon: Claude Andtougou - Une jeune gabonaise représentant le Gabon auprès de l'Oif

Né seulement il y a quelques mois, le programme Idyanja, destiné à appuyer les jeunes de l'Ogooué-Maritime fait parler déjà de lui hors des frontières gabonaises. Claude-Marie Térence Andtougou, la coordinatrice adjointe du programme a été conviée à la deuxième Conférence internationale des jeunes francophones à Genève qui se tient depuis ce mi-septembre 2018. Elle a ainsi, à travers Idyanja, hissé les couleurs du drapeau gabonais au sommet de cette organisation internationale qu'est l'OIF.

Claude-Marie Térence Andtougou, la coordinatrice adjointe d'Idyanja a pris part à la deuxième Conférence internationale des jeunes francophones en Suisse. « Vivre ensemble dans la solidarité ; le partage des valeurs humanistes et dans le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l'espace francophone », c'est le thème débattu durant trois jours, au cours de cette deuxième conférence internationale des jeunes. Cette initiative de l'Organisation internationale de la francophonie se déroule depuis ce lundi 16 septembre au Palais des Nations à Genève. Ce thème qui a été au cœur des échanges entre les jeunes dans la capitale Suisse, s'inscrit dans l'optique des missions d'Idyanja.

Claude-Marie Térence Andtougou, la coordinatrice adjointe d'Idyanja n'a pas manqué de souligner que l'un des objectifs de ce programme est d'aider les jeunes à leur autonomisation. Pour faire plus clair, « Idyanja est un programme destiné à appuyer les jeunes de la province d l'Ogooué-Maritime âgés de 20 à 35 ans, individuellement ou constitués en mutuelles, coopérative ou encore en association professionnelle dans la création et la pérennisation des activités génératrice de revenus(AGR) » expliquera-t-elle.

Fière d'avoir représentée dignement son pays auprès de l'OIF, à travers le programme Idyanja, Claude-Marie Térence Andtougou, invite les jeunes comme elle, à plus d'engagement et surtout de responsabilité. « Il faut se battre, croire en soi. Il faut donner le meilleur de soi et agir au mieux. En saluant Michaëlle Jean, la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie, j'ai senti le poids de la responsabilité sur mes épaules » reconnait la Coordinatrice.

Avec la diversité des connaissances acquises au cours des ateliers de renforcement de capacités aux côtés des autres jeunes aussi talentueux, des entrepreneurs et bien d'autres, Claude-Marie Térence compte les mettre au service de la jeunesse gabonaise. Comme quoi : « quand on ne connait pas, il faut apprendre et quand on sait, il faut enseigner » dira t-elle humblement et gentillement .

Ce programme a lancé officiellement ses activités le 12 mars 2018 par le biais de Jean Fidèle Otandault, ministre en charge du Budget. A seulement six mois de vie et déjà invité à participer aux grands rendez-vous internationaux, le programme Idyanja fait preuve de crédibilité. « Qui a dit qu'aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre d'années » s'est interrogée Claude avec le sourire. Ce sourire qui est d'ailleurs l'expression de sa fierté. Aussi, faut-il souligner que le programme Idyanja a permis à plus de 300 jeunes gabonais, de bénéficier des micro-crédits pour financer leurs différents projets.

Gabon

Tour international du Gabon 2019 - 15 équipes dont la Côte d'Ivoire au départ de la 14è édition

La liste des équipes qui prendront part à la 14è édition du Tour international cycliste du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.