20 Septembre 2018

Ouganda: L'opposant et chanteur Bobi Wine est rentré en Ouganda

L'opposant Ougandais, Bobi Wine, est de retour dans son pays. Il est arrivé ce jeudi vers 13 heures, heure locale à l'aéroport d'Entebbe, selon plusieurs sources. A peine a-t-il foulé le sol ougandais que la police l'a conduit dans un commissariat. Le tout dans un climat très tendu.

Un climat très tendu, car il y a une forte attente autour du retour du chanteur. Depuis les Etats Unis, où il était soigné, Bobi Wine a publié une série de photos retraçant chaque étape de son voyage sur les réseaux sociaux. Ce qui a alimenté la ferveur et l'impatience de ses partisans, qui admirent son franc-parler et son esprit critique contre le président.

Ses partisans n'ont pas pu accéder à l'aéroport ce matin. Car la police est formelle sur un point : aucun rassemblement n'est toléré. De nombreux sympathisants et journalistes ont donc été refoulés laissant place à beaucoup de spéculations.

Seuls ses proches étaient autorisés à l'accueillir. Sa femme affirme à l'AFP, que « peu après son atterrissage, la sécurité l'a entouré et l'a emmené ». Joint par RFI, son manager précise que Bobi Wine a été conduit dans un commissariat de police. Et, d'après Nicholas Opiyo, un de ses avocats et défenseur des droits de l'homme, Bobi Wine est bien arrivé à son domicile en début d'après-midi, sous escorte policière.

Que va-t-il faire maintenant ? Quels sont ses projets ? Dans l'immédiat, Bobi Wine avait prévu de retrouver sa famille, de se rendre notamment au chevet de sa grand-mère, dans son village natal de Magere.

Ouganda

Ebola - L'Ouganda se prépare en cas de propagation du virus

L'Ouganda et la RDC renforcement leur coopération en matière de lutte contre l'épidémie… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.