21 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Le PDCI dénonce le «processus de déstabilisation» venant du RDR

Chaque jour les liens se distendent un peu plus entre les deux principaux partis de la majorité ivoirienne. Tandis que le RDR d'Alassane Ouattara file vent debout vers un parti unifié nommé RHDP, le PDCI d'Henri Konan Bédié continue de faire de la résistance et veut aller en cavalier seul aux prochains scrutins municipaux et locaux du 13 octobre.

Ce qui se traduit, selon le PDCI, par des mesures discriminatoires ou vexatoires de la part de son ex-allié. C'est ce qu'ont dénoncé, jeudi 20 septembre, des députés PDCI lors d'une conférence de presse.

Dernier coup de canif dans la belle union de la majorité présidentielle : un cadre PDCI pro-RHDP vient s'obtenir gain de cause devant les tribunaux pour invalider le dernier bureau politique du PDCI.

Rien d'irrémédiable en soi, mais une fois de plus cela atteste qu'il y a comme des turbulences dans le ciel de plus en plus nuageux de la majorité.

« Pour nous, l'ordonnance du référé qui a été rendue hier fait partie de ce processus de déstabilisation du PDCI, estime Patrice Kouamé Kouassi, avocat et député PDCI de Yamoussoukro-commune. C'est une vraie attaque contre le PDCI et contre tous ceux aujourd'hui qui ne sont pas dans la ligne du parti unifié ».

Pour le député de Yamoussoukro, les actions et pressions du pouvoir à l'encontre du PDCI, qui réclame la refonte de la Commission électorale indépendante (CEI) et refuse le parti unifié RHDP, trouve que les alliances d'hier ont vécu : « La réaction d'en face aujourd'hui nous conforte dans l'idée que, véritablement, nous étions mal accompagnés. Et comme vous le savez, l'adage dit : mieux vaut être seul que mal accompagné. En tout cas, en ce qui nous concerne, la porte sera toujours ouverte pour une négociation, mais la question du parti unifié n'est plus d'actualité. En tout cas, pour nous au PDCI, ce n'est plus l'actualité ».

Lundi un nouveau bureau politique aura lieu à Daoukro où de nouvelles mesures seront prises dans la perspective des élections du 13 octobre. Des élections où l'on saura si le PDCI veut y aller seul ou mal accompagné.

Cote d'Ivoire

Bonaventure Kalou, élu maire d'une ville de près de 500.000 habitants

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou, ancien joueur notamment du Paris SG, d'Auxerre ou de Feyenoord, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.