21 Septembre 2018

Sénégal: Des militaires français impliqués dans une rixe à Dakar

Au Sénégal, cinq militaires français basés à Dakar sont directement liés à une bagarre générale. Les faits se sont déroulés lundi au petit matin, et, depuis, un jeune homme sénégalais serait dans le coma. La gendarmerie mène en ce moment ses investigations, car les versions s'opposent sur l'origine de cette rixe.

Selon des témoins, l'altercation s'est produite dans une boite de nuit du chic quartier des Almadies. Les militaires français auraient dragué des jeunes filles, une attitude qui aurait déplu à leurs proches et entraîné la bagarre. Omar Watt, 31 ans, aurait alors cherché à s'interposer. Frappé à la nuque, il serait depuis dans le coma.

Selon les informations de RFI, les militaires français ont indiqué que la rixe se serait produite dans la rue, devant une autre discothèque. Et que c'est une tentative de vol de téléphone sur l'un d'eux qui serait à l'origine de la bagarre. Les gendarmes seraient alors venus les « exfiltrer » selon une source diplomatique.

Les militaires français, qui étaient en civil, ont été entendus, mais à aucun moment mis en examen et sont donc ressortis libres. Le militaire victime de la tentative de vol de portable a porté plainte pour « tentative de vol avec violence ». Deux versions complètement différentes s'opposent donc. Au sein de l'armée française, on indique : « L'enquête est en cours et c'est à la justice sénégalaise de la mener ».

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.