21 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Cissé Bacongo aux populations de Koumassi - Je parle avec Lida, Hubert Oulaye et Ble Goudé

Les populations de Koumassi connaissent désormais la composition de l'équipe qui les dirigera, en cas de victoire du Rhdp aux municipales 2018, dans leur commune.

Le ministre Cissé Ibrahim Bacongo, tête de la liste du Rhdp leur a présenté son équipe le jeudi 20 septembre 2018, lors d'une cérémonie à la Maison Blanche à Koumassi.

Forte de 50 personnes, cette équipe municipale est composée des têtes fortes du Rhdp (principalement le Rdr) dans la commune, mais aussi de jeunes. Sur cette liste, l'on note surtout la présence de caciques du parti dont les noms étaient annoncés sur des listes adverses. Notamment, l'honorable Traoré Adjaratou (dont le nom arrive en deuxième position, juste derrière la tête de liste, mais absente à la présentation de la liste ) ainsi que Sidi Mohamed (départemental Rdr de Koumassi). Député suppléant du ministre Cissé Bacongo, l'honorable Sangaré Yacouba est aussi présent sur la liste du Rhdp. La salle de la Maison Blanche de Koumassi a refusé du monde à l'occasion de la cérémonie qui a enregistré la présence du Dr Brou Serge Anicet, président de l'Upci et de Karamoko Yayoro (ex-président de la Rjr). Cissé Bacongo a invité l'assistance et membre de son équipe à s'investir dans la campagne, au même titre. «Population de Koumassi, je suis venu vous présenter l'équipe qui partage la liste Rhdp avec moi.

Si j'ai été choisi comme tête de liste, cela ne signifie nullement pas que je suis plus compétent que qui que soit sur cette liste. Tout choix est arbitraire. Comme il fallait choisir, le hasard a voulu que ce soit sur moi que le choix se porte . N'empêche que nous sommes 50 personnes sur cette liste. Que chacun investisse le terrain pour que la victoire soit à nous, au soir du 13 octobre 2018. À vous les parents de Koumassi, nous vous confions cette candidature, parce que nous savons que vous pouvez faire beaucoup pour nous. Chefs coutumiers, chefs religieux, jeunes et femmes, chacun de vous doit prendre une part active pour la victoire de notre liste. Ce n'est pas une affaire de parti politique. Il s'agit du développement de notre commune. La campagne sera lancée bientôt (le 28 septembre 2018 pour s'achever le 11 octobre 2018. Ndlr). Tous sur le terrain», a-t-il invités les populations de Koumassi.

«Ce que Lida Kouassi et moi, nous nous sommes dit »

Comme pour leur démontrer que les municipales n'ont rien à avoir avec les querelles de chapelles politiques, le ministre Bacongo a révélé à l'assistance qu'il était en contact avec l'ex-ministre d'État Lida Kouassi Moïse, au moment où il s'apprêtait à venir à la cérémonie. «J'étais au téléphone tout à l'heure avec Lida Kouassi Moïse, avant de venir ici. On a échangé longtemps et il m'a qu'il se rendait au village pour une cérémonie de purification. Comme il sort de prison, il dit que c'est important de le faire. Mais il m'a assuré qu'à son retour, il viendrait dire quelque chose à certaines personnes. Je lui ai dit que, chaque jour que Dieu fait, je parle avec Hubert Oulaï. Je parle aussi beaucoup avec Blé Coudé. C'est dire que je ne peux pas faire de différences entre les communautés vivant ici à Koumassi. Nous sommes tous ivoiriens. Nous devons vivre ensemble. Voilà pourquoi nous avons baptisé notre liste, "Ensemble pour la paix" », a fait savoir le ministre Cissé Bacongo.

Cote d'Ivoire

Tentative de retrait de la CAN 2021 - Le Comité exécutif de la CAF divisé

L'imbroglio autour de l'organisation de la Can est en train de mettre à nu l'incohérence et la division au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.