21 Septembre 2018

Sénégal: Tennis / 1er sénégal circuit ITF junior à Dakar - Un tournoi majeur s'ouvre aux jeunes talents

Les joueurs de tennis de la catégorie junior seront à l'honneur du 22 au 27 octobre prochain avec le premier circuit ITF junior qui se jouera à l'Olympique club de Dakar. Une dizaine de nationalités venues de différents horizons sont attendus sur les courts de tennis par les organisateurs. Ce tournoi de grade 5 offre des points qui permettront d'établir un classement junior mondial annuel. Mais, il vient surtout au point nommé pour la Fédération sénégalaise de tennis qui affiche l'ambition de multiplier les compétitions et d'avoir une bonne représentation au niveau international.

Créé depuis 1977, le Circuit ITF junior prendra la direction de Dakar avec la première édition qui se jouera du 22 au 27 octobre prochain à l'Olympique club. Cette compétition réservée à la catégorie 13-18 ans, à l'image du tournoi junior organisé en Côte d'Ivoire, va, pour la première fois se tenir dans un pays au sud du Sahara. Le comité d'organisation qui était face à la presse ce mercredi 19 septembre, n'attend pas moins d'une dizaine de nationalités qui viendront des quatre coins du monde. Le circuit se disputera en simples garçons, simples filles et d'une compétition en doubles.

Auparavant, il y a les qualifications qui déboucheront sur un tableau final de 32 joueurs dans les deux catégories. Du côté de la fédération sénégalaise de tennis, on se réjouit déjà de ce nouveau tournoi international qui vient étoffer l'agenda tennistique du Sénégal et renforccer l'ambition d'organiser plus de compétitions. Issa Mboup, président de la Fédération sénégalaise, tout en se félicitant, de cette initiative de l'Olympique club, organisateur de ce tournoi, indique qu'il permettra en tout cas d'augmenter un peu plus la motivation des jeunes talents du tennis et surtout de la catégorie féminine qui ne dispose pas assez de tournois pour s'illustrer. Il s'agit aussi pour le président Mboup, de mieux préparer les jeunes joueurs en vue des prochains Jeux olympiques de la Jeunesse annoncés à Dakar en 2022 et aussi de les offrir plus d'occasion de se frotter avec le haut niveau.

Abou Berthé, le directeur du tournoi a, pour sa part, noter que la compétition sera une porte d'entrée pour les grandes compétitions mondiales. A l'absence de mises financières au bout (Prize money), ce circuit leur offre la possibilité aux vainqueurs, aux finalistes et demi-finalistes en simples d'engranger de précieux points juniors leur permettant de s'inscrire dans les tournois majeurs. Ce qui sera une bonne opportunité également pour les jeunes joueurs sénégalais, en manque de compétitions, d'avoir plus de matchs dans les jambes et d'atteindre le haut niveau. Les premiers services seront donnés le 20 octobre avec les qualifications. Le coup d'envoi du premier tour des tableaux principaux sera donné le 23 octobre. Les finales simples dans les deux catégories et la cérémonie de remises des prix prévue le samedi 27 octobre, mettront fin du circuit.

TENNIS - La première Académie Roland Garros d'Afrique sera installée à Dakar

Après le centre d'entrainement de haut niveau que le Sénégal a abrité durant cinq ans, le tennis sénégalais devra étrenner la première Académie africaine francophone ou le label Roland Garros. Le président de la Fédération sénégalaise de tennis Issa Mboup qui a fait l'annonce, indique que le projet fait suite au premier forum sur la francophonie du tennis, par l'instance dirigeante à tenue en juin dernier. Ce nouveau centre sera une première dans un pays africain et se fera sur la base sport-étude. Le président de la Fst indique que l'assiette foncière qui a été octroyée par l'Etat du Sénégal fera l'objet d'une visite au mois de juin prochain. Cette infrastructure, précise-t-il, va être dotée de 20 courts de tennis en terre battue. Déjà, le président Mboup se projette à l'horizon espérant dans dix ans une victoire d'un joueur africain aux internationaux de Roland Garros.

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.