21 Septembre 2018

Algérie: Ligue 1 Mobilis - l'USM Bel Abbès risque gros pour avoir fait "faux bond" à la FAF

- L'USM Bel Abbès risquerait de "sévères sanctions" de la part de la Fédération algérienne de football (FAF) pour n'avoir pas remboursé à cette dernière "une grande somme en devises", a averti vendredi le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi.

L'instance fédérale avait substitué, en janvier dernier, à l'USMBA pour s'acquitter des dettes de ce club de Ligue 1 envers deux anciens joueurs étrangers ayant recouru à la Fédération internationale de la discipline (FIFA) pour être rétablis dans leurs droits.

Lire aussi: Ligue des champions arabe: l'USM Bel-Abbès représentera l'Algérie lors de l'édition de 2018

La FIFA avait à l'époque décidé d'enlever six points à la formation de l'Ouest du pays, tout en la menaçant de la reléguer en division inférieure si elle ne venait pas de payer les deux joueurs en question dans un délai précis.

"Pour éviter à l'USMBA un tel sort, on a payé les deux joueurs en puisant du compte en devises de la FAF après avoir reçu des assurances de la part de la direction du club d'être remboursé dans les meilleurs délais, mais voilà qu'au jour d'aujourd'hui, cette direction n'a pas honoré ses engagements", a déploré Zetchi, invité de la chaine 1 de la radio nationale.

Lire aussi: Foot/Coupe d'Algérie: l'USMBA a bien affuté ses armes à Aïn Témouchent avant d'affronter la JSS

"Nous allons prendre les mesures nécessaires à l'encontre de l'USMBA si cette situation perdure encore. Cela dit, nous avons décidé aussi de ne plus payer à la place des clubs" (Zetchi)

Après l'USMBA, c'est au tour du CR Belouizdad, un club de la Ligue 1, qui vient d'être sommé par la FIFA pour régulariser l'un de ses anciens joueurs étrangers ayant lui aussi saisi la première structure footballistique mondiale. La direction du "Chabab" a désormais un délai d'une semaine pour s'acquitter de ses dettes envers le joueur en question, a encore prévenu le président de la FAF.

Algérie

Massacres du 17 octobre 1961

Cinquante-sept ans après, la France refuse toujours de reconnaitre officiellement les massacres du 17 octobre… Plus »

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.