Tunisie: Le troisième âge à l'honneur

22 Septembre 2018

Tous ces points et bien d'autres seront évoqués le 29 septembre à Kairouan, lors de la 3e rencontre de gériatrie qui sera organisée par l'Association de protection des personnes âgées de Kairouan, et ce, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale des personnes âgées (le 1er octobre).

Au programme figurent des séances plénières animées par d'éminents professeurs, psychologues et médecins tunisiens et étrangers qui débattront de plusieurs thèmes relatifs à la vieillesse, cette ère suprême de la vie, l'ère de la philosophie qui conduit au dénouement. Parmi ces thèmes, l'on évoque notamment les affections gynécologiques de la femme âgée, la réadaptation cardiaque du sujet âgé, les particularités de l'anémie chez la personne âgée, la sécurité d'utilisation des statines chez le sujet âgé.

En outre, deux ateliers s'intéresseront à la place de l'EFR dans l'asthme et les BPCO chez le sujet âgé ainsi qu'au syndrome du sommeil en gériatrie.

Par ailleurs, une table ronde traitera de la pathologie ophtalmologique chez le sujet âgé et des procédures de protection de la personne âgée, entre la législation et la pratique.

Dr Samir Fejji, président de ce colloque scientifique, nous précise que la vieillesse constitue un problème épineux de santé publique par l'accroissement de sa proportion et par son retentissement aussi bien sur l'individu, sur sa famille, que sur la société : «Il est aussi préconisé d'entamer une politique pourvoyeuse d'assises capables de temporiser cette métamorphose. De ce fait, cette journée de gériatrie a pour objectif de promouvoir la santé de la personne âgée dans sa globalité et de contribuer au guidage des praticiens de première ligne par l'élaboration de recommandations pratiques capables d'améliorer la prise en charge des sujets âgés», ajoute Dr Fejji.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.