21 Septembre 2018

Congo-Brazzaville: Enquête - Cuisiner au charbon ou au bois augmente le risque de décès

Selon une étude présentée récemment au congrès de la Société européenne de cardiologie, l'utilisation à long terme du charbon de bois ou du bois pour cuisiner serait associée à un risque accru de décès par maladie cardiovasculaire.

Plusieurs travaux ont déjà suggéré que l'utilisation de combustibles solides tels le charbon ou le bois était associée à une mortalité cardiovasculaire accrue. Des scientifiques de l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni, ont donc cherché à en savoir plus. Et selon eux, « ceux qui utilisent ces combustibles ont tout intérêt à passer rapidement à l'électricité ou au gaz ».

Pour en arriver à donner ce type de conseil, ils se sont intéressés à 341 730 personnes âgées de 30 à 79 ans et recrutées dans dix régions de Chine de 2004 à 2008. Toutes ont été interrogées sur le principal combustible utilisé pour cuisiner. Dans le détail : 22,5% ont - pendant trente ans - principalement utilisé des combustibles solides pour cuisiner, 24,6% pendant dix à vingt-neuf ans et 53% pendant moins de dix ans.

Pas d'inquiétude pour les barbecues estivaux

Ces données ont ensuite été comparées aux registres de décès. Résultat : « chaque décennie d'exposition à un combustible solide est associée à un risque de décès cardiovasculaire supérieur de 3% », expliquent les auteurs. « Les participants qui en avaient utilisé pendant plus de trente ans avaient un risque plus élevé de 12% par rapport à ceux qui ne s'en servaient pas ou peu », ont-ils relevé. Pas trop d'inquiétude à avoir donc pour ceux qui ne se servent de ces techniques de cuisson qu'une fois l'été venu.

En fait, ces résultats ne sont pas si étonnants. L'Organisation mondiale de la santé a déjà émis un avis expliquant que « les émissions de combustion du bois et du charbon entraînent de graves effets sanitaires, notamment la morbidité et la mortalité dues aux maladies respiratoires et cardiovasculaires ».

Congo-Brazzaville

Economie bleue - L'expertise de Brazzaville sollicitée au Kenya

La République du Congo prendra part, du 26 au 28 novembre à Nairobi, à la conférence sur… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.