22 Septembre 2018

Maroc: Le Maroc, une destination de prédilection pour les entreprises andalouses

Le Royaume figure en deuxième position des destinations suscitant l'intérêt des firmes sévillanes

Le Maroc est un marché prometteur et une destination de prédilection pour les entreprises de Séville, en particulier, et de la région de l'Andalousie (Sud de l'Espagne), en général, selon le dernier rapport semestriel d'Extenda, l'Agence andalouse de promotion du commerce extérieur.

Dans ce document, rapporte la MAP, le Royaume figure en deuxième position des destinations suscitant l'intérêt des firmes sévillanes qui cherchent à faire fructifier leur business, et ce juste après le marché nord-américain. En effet, selon l'analyse de cette agence, dédiée à épauler les groupes andalous dans la recherche de nouveaux débouchés commerciaux, le Maroc est présenté comme un marché d'avenir à l'heure de prévoir une implantation ou des actions commerciales.

Cet intérêt se manifeste à travers la présence des entreprises de Séville et andalouses aux principaux salons professionnels organisés au Maroc et par les différentes missions de prospection organisées vers le Royaume. C'est le cas par exemple de l'Aerospace Meeting de Casablanca ou du Salon international de l'agriculture au Maroc SIAM, une rencontre prisée par le secteur agroalimentaire andalou. Le Maroc, qui exporte de plus en plus vers cette région espagnole, est considéré comme destination prioritaire dans le plan stratégique de l'économie andalouse.

Dans ce rapport d'Extenda, qui couvre la période allant de janvier à juin 2018, Séville se positionne comme étant la province qui exporte le plus dans la région andalouse. Les exportations liées au secteur aéronautique figurent en tête des produits en provenance de Séville, avec un résultat en croissance de 19,7% sur une année et totalisant une valeur de 2.980 millions d'euros.

Par ailleurs, 2.945 entreprises sévillanes ont exporté leurs productions, ce qui confirme la domination de cette province à l'heure d'investir de nouveaux horizons commerciaux. La filière oléicole arrive en deuxième position, avec des expéditions d'une valeur de 666 millions d'euros, en régression de 5,4%.

Ces données confirment la position de l'Andalousie comme deuxième région exportatrice en Espagne, avec un excédent de sa balance commerciale de 999 millions d'euros, des performances qui situent la croissance des exportations andalouses à un taux de 7,6% alors que la moyenne espagnole n'excède guère 2,9%. En général, les exportations andalouses ont progressé de 31% durant le premier semestre, en dépassant les 17,2 milliards d'euros en un semestre. A souligner que le Maroc sera présent lors de la VIIème édition du Salon IMEX-Andalousie qui aura lieu les 10 et 11 octobre à Séville. Il s'agit d'un rendez-vous dédié aux opportunités d'affaires internationales offertes aux entreprises espagnoles et andalouses. Environ 800 entreprises espagnoles et des experts de 50 nationalités ont confirmé leur présence à cette rencontre professionnelle.

Maroc

Lancement au Maroc du Camp Yalda i-Boot sous le thème : « L'Afrique à l'ère numérique : les jeunes rapprochent l'intégration physique grâce aux TIC »

Rabat (Maroc), 22 octobre 2018 : L’Alliance des Jeunes pour le Leadership et le Développement en Afrique… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.