22 Septembre 2018

Afrique du Sud: Le pays soulève sa cinquième couronne

Un but au bout du temps réglementaire a permis à l'Afrique du Sud de conserver son trophée et d'inscrire son nom pour la cinquième fois au palmarès de la compétition. Samedi au Wolfson Stadium, les Banyana Banyana l'ont emporté sur le fil (2-1) face au Cameroun, invité du tournoi.

Dans une enceinte pleine à craquer, l'héroïne de la nation arc-en-ciel se nomme Jane Refiloe. Cette dernière a inscrit un doublé dans cette ultime rencontre de cette présente édition du Championnat féminin de la COSAFA. Elle a d'abord ouvert le score d'une lourde frappe de 35 mètres puis a scellé l'issue du match avec un deuxième but à la 90eminute. Edith Mbeleck avait entretenu l'espoir des Lionnes Indomptables avec une réalisation peu après l'heure de jeu.

Cette finale promettait d'être serrée. D'abord parce qu'elle mettait aux prises les deux meilleures attaques du tournoi et ensuite parce que ces deux rivales demeurent des valeurs sûres en Afrique. Devant son public, l'Afrique du Sud s'est montrée incisive dès le coup d'envoi du match. Les efforts consentis par les partenaires de Janine Van Wyk finirent par payer avec cette frappe instantanée de Refiloe juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, la donne allait changer avec les Camerounaises plus conquérantes. Finalement, Mbeleck, à la réception d'un centre au point de pénalty crochetait du gauche avant de déclencher un tir imparable du droit. La libération arrivera au bout du temps réglementaire avec ce ballon perdu au milieu de terrain et parfaitement exploité par Jane.

" Les filles méritent ce sacre. Nous avons très bien joué durant ce tournoi et je suis heureuse que le titre soit venu récompenser nos sacrifices", a déclaré Désirée Ellis, la coache de l'Afrique du Sud.

"Nous sommes déçu de n'avoir pas pu concrétiser notre domination en seconde période. Mais nous avons appris beaucoup de choses durant ce tournoi et dans l'ensemble, je suis contente de ce qu'ont réalisé les filles", analysait,, pour sa part, Bernadette Anong, la sélectionneuse du Cameroun.

Un total de 63 buts a été inscrit durant ces deux semaines de compétition. Avec ses 4 réalisations, Linda Motlhalo repart avec le Soulier d'or. Sa compatriote Edith Mbeleck a, elle, été auréolée du titre de joueuse du tournoi. Un lot de consolation qui redonnera certainement le sourire aux Camerounaises. L'Ouganda et la Zambie, respectivement troisième et quatrième, ont aussi tiré leur épingle du jeu avec le titre de Gant d'or pour Ruth Atoru et le prix du Fair-Play pour les Shepolopolo.

Afrique du Sud

Le pays adopte officiellement le salaire minimum

Après quatre ans de discussion, l'Afrique du Sud, pays le plus inégalitaire du monde, a opté pour… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.