22 Septembre 2018

Madagascar: Finances et budget - Apurement des arriérés sur les avancements des fonctionnaires

Le Ministère des Finances et du Budget affiche une bonne performance

Non. Les caisses de l'Etat ne sont pas vides. Certes, il est difficile de gérer les finances publiques avec les restrictions budgétaires, mais quand on fait preuve de bonne volonté, il y a toujours des solutions.

Une agréable surprise pour les fonctionnaires. Depuis ce mois de septembre, les bons de caisse ont affiché un chiffre bien supérieur à celui des derniers mois. A l'origine de ces chiffres qui font plaisir se trouvent les efforts menés par le ministère des Finances et du Budget, pour apurer les arriérés sur les avancements des salaires des fonctionnaires. « Nous comprenons parfaitement les revendications des fonctionnaires pour le paiement de ces avancements, et la Direction de la Solde au sein du ministère a engagé les procédures nécessaires pour répondre à leurs attentes » a expliqué la ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Andriambololona, en marge de la manifestation sportive annuelle organisée par l'Association Sport Culture, Animation et Loisirs (ASCAL) au terrain Don Bosco Ivato. Une bonne nouvelle qui prouve en tout cas que, dans ce département clé de l'économie, on continue à travailler pour satisfaire au maximum, aussi bien les fonctionnaires que les usagers. Et ce, malgré un certain nombre de problèmes.

Retour à la normale. Faut-il en effet rappeler qu'en 2017, le pays a dû faire face à une insuffisance de crédits de solde. « Nous étions obligés de mettre en place des solutions, notamment la suspension du paiement des installations et des congés non pris en juin 2017 ». explique Jackson Mora, Directeur de la Solde. Mais le retour à la normale a commencé à s'effectuer avec les 66 milliards ariary de crédits inscrits dans la loi de finances initiale 2018, ayant permis de commencer l'apurement des arriérés pour les installations et les congés non payés. En mars 2018, le FMI a octroyé 78 milliards ariary qui ont permis de continuer les régularisations dans le cadre de la loi de finances rectificative. Du coup, au mois d'août, il y a eu des rappels d'avancement de l'année 2017. Et les efforts ne sont pas restés là puisque deux autres crédits d'une valeur respective de 20,192 milliards ariary et de 21,138 milliards ariary ont permis de continuer les régularisations. « Actuellement, on est revenu à la normale pour tous les ministères » selon toujours le Directeur de la Solde qui a cependant précisé que, ces régularisations concernent uniquement les dossiers transmis au ministère des Finances et du Budget.

Madagascar

Présidentielle - La campagne polluée par des médias parfois partiaux

A Madagascar, la campagne pour le second tour de la présidentielle bat son plein et se joue aussi dans les… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.