22 Septembre 2018

Sénégal: Réunion de monitoring entre le premier ministre et le G6 - L'Etat s'engage à nouveau

Hier, vendredi 21 septembre s'est tenue une rencontre de monitoring entre le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne et les représentants des syndicats d'enseignants du Moyen-secondaire dans le cadre du suivi d'exécution du protocole d'accord signés depuis avril 2018.

«On a constaté une bonne mise en œuvre effective des accords qui ont été signés par le Gouvernement et un bon rythme d'exécution», dixit Seydou Guèye, ministre conseiller et porte-parole du gouvernement à l'issue de la rencontre d'hier, vendredi entre le Premier ministre et les syndicats enseignants.

Et d'ajouter : «globalement nous sommes dans les délais et ils seront respectés.» Ainsi, il est passé en revue plusieurs points du protocole notamment «les lenteurs administratives dont la perspective est d'améliorer la fonctionnalité du guichet unique».

M. Guèye a confié que trois éditions se sont tenues et qu'on assiste à des «progrès sur la dématérialisation avec trois guichets uniques permettant la position de payement de prés de 4196 dossiers».

Pour ce qui est de la tradition administrative paritaire, le démarrage de la session 2018 avec les secteurs inspecteurs de la jeunesse et du sport, des échanges et réflexions sont engagés en ce qui concerne la responsabilité d'administration scolaire permettant ainsi de finaliser une note d'orientation et des termes de référence.

Sur le régime indemnitaire, des travaux sont entamés, et un atelier de partage aboutira à une conclusion d'étude sur le système de rémunération. La rédaction d'un rapport final constitue la dernière étape avec une large diffusion de la part de l'Etat.

Le gouvernement avait provisionné 29 milliards pour le paiement des rappels en plus des 20 milliards de la loi de finances rectificative. Un taux d'exécution de 69 pourcent est atteint, impactant plus de 3000 agents concernés. Des assurances ont été données que toutes les mesures ont été prises pour que les mandatements des indemnités de logement soient effectifs à la fin du mois d'octobre. Pour les prêts DMC, la libération de la première tranche est effectuée. Quid de l'habitat social ? Une prise de possession de certains sites, notamment Richard Toll, Ourossogui et Kolda est acquise, des démarches sont toujours en cours pour d'autres sites Louga, Tivaouane, Thiès, Kaolack et Lac Rose entre autres. Quant à l'immatriculation des contractuels de la fonction publique au niveau de l'IPRES et de la caisse de sécurité sociale, des procédures sont engagées et une feuille de route arrêtée. Le délai du mois de décembre sera respecté, rassure Seydou Guèye.

RECOMMANDATIONS

La première recommandation c'est de rendre systématique le monitoring sectoriel au niveau des ministères et que ces réunions soient présidées par le ministre en charge du secteur concerné. Sur le régime indemnitaire, il est aussi recommander, de partager les conclusions le plus largement possible puisque la perspective c'est d'arriver tous ensemble à de bonnes solutions durables. Pour la dématérialisation, des efforts sont faits. Maintenant, la plateforme doit migrer vers une deuxième génération.

Seydou Guèye a confié que «le Premier ministre a demandé au ministre de la fonction publique de produire une étude et un budget pour nous permettre d'avoir un système d'information et de gestion de carrière au niveau de la fonction publique en veillant bien sur à toutes les interfaces avec le système niveau de l'administration».

Pour les prêts DMC, «la deuxième et troisième tranches sont dans le circuit et dans de meilleurs délais nous essayerons d'acculer le stock de dossier puisque la perspective qui a été dégagée, c'est de procéder à une externalisation au regard du montant qui est mis en cause parce que c'est 100 milliards pour l'ensemble des agents de la fonctions publique. Il y a un travail qui est en train d'être fait avec le ministre de l'économie et des finances pour trouver la meilleure formule avec des banques partenaires», a déclaré M. Guèye.

Et enfin, il demande aux syndicats d'adopter une démarche plus inclusive à la définition des quotas, avant d'en aboutir avec la date de la prochaine rencontre prévue pour le 22 novembre 2018.

Sénégal

Dernier acte de l'affaire Khalifa Sall le 20 décembre à la Cour suprême

Au Sénégal, Khalifa Sall sera fixé sur son sort le 20 décembre. C'est la date fixée… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.