22 Septembre 2018

Libye: Le chef de l'ONU «alarmé» par des violations du cessez-le-feu soutenu par l'ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déclaré vendredi qu'il était alarmé par le nombre croissant de violations du cessez-le-feu dans la capitale libyenne, Tripoli, qui ont entraîné la mort de dizaines de civils.

Les violences se sont intensifiées dans la ville en août, des milices rivales se battant et des chars et de l'artillerie lourde ont été déployés dans les quartiers résidentiels. Les rapports d'information indiquent qu'à ce jour, plus de 100 Libyens ont été tués dans les violences et que des dizaines d'autres ont été blessés.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances à ceux qui ont perdu des êtres chers et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées du fait de la poursuite des violences.

De plus, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), des centaines de personnes ont été déplacées par ces récents affrontements.

Tripoli est au centre du conflit qui sévit depuis sept ans en Libye, à la suite d'un soulèvement qui a entraîné le renversement et la mort du président Mouammar Kadhafi en 2011.

Le 4 septembre, un accord de cessez-le-feu a été signé par les groupes armés à Tripoli sous les auspices du Représentant spécial des Nations Unies, Ghassan Salamé, et de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (UNSMIL).

Le Secrétaire général a exhorté «toutes les parties au conflit à respecter le cessez-le-feu et à s'abstenir de toute action susceptible d'accroître les souffrances de la population civile».

Il a souligné que «toute personne responsable de la violation du droit international humanitaire et du droit international des droits de l'homme doit être tenue pour responsable».

Libye

Paris soutient la conférence de Palerme

Les assises seront organisées par l'Italie, les 12 et 13 novembre, avec le soutien de la France. Le chef de la… Plus »

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.