23 Septembre 2018

Cameroun: Zappé par Seedorf, Moukandjo prend sa retraite internationale

Benjamin Moukandjo ne jouera plus pour les Lions indomptables. Capitaine du Cameroun lors de la CAN 2017, le joueur de Beijing Renhe a décidé de prendre sa retraite internationale et l'a fait savoir à travers un communiqué de presse rendu public ce samedi. Une décision qui est en réalité la conséquence de la non sélection de Moukandjo par Clarence Seedorf à l'occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Tout en estimant que cette démarche du nouveau sélectionneur des Lions est « inélégante et injuste » à son égard, l'ex-capitaine camerounais trouve « injuste » l'argument avancé par Seedorf, argument selon lequel des joueurs des championnats exotiques ne méritent pas d'être appelés pour déficit de compétitivité. « A ce sujet, et en toute modestie, mon niveau réel actuel, ainsi que celui d'autres coéquipiers, auraient dû d'abord être évalués sur le terrain avant toute prise de décision de mise à l'écart. En toute objectivité. Car la sélection doit demeurer ouverte à tous les talents du Cameroun », estime de son côté Benjamin Moukandjo pour répondre à Seedorf qui indiquait que «les bons jeunes joueurs n'évoluent pas en Chine ou en Asie».

Voici l'intégralité du communiqué de presse de Moukandjo :

«J'ai pris connaissance de ma non sélection dans la première liste de joueurs appelés pour la campagne préparatoire des Lions Indomptables à la CAN 2019 et des déclarations du sélectionneur national, Mr Clarence Seedorf. Je trouve cependant cette démarche inélégante et injuste a mon égard. Inélégante parce que je n'ai même pas eu droit à un coup de fil, en ma qualité de capitaine ayant conduit les Lions au cinquième sacre du Cameroun, en 2017, et ce en dépit des contingences ayant à plusieurs reprises voulu dans l ombre influencé le maintien de la cohésion du groupe. Injuste en raison de l'argument avancé selon lequel des joueurs « des championnats exotiques » ne méritent pas d'être appelés pour déficit de compétitivité.

A ce sujet, et en toute modestie, mon niveau réel actuel, ainsi que celui d'autres coéquipiers, auraient dû d'abord être évalués sur le terrain avant toute prise de décision de mise à l'écart. En toute objectivité.

Car la sélection doit demeurer ouverte à tous les talents du Cameroun. En mon âme et conscience j'ai décidé de me retirer de l'équipe nationale du Cameroun .

Je reste fier des années passées au sein des Lions indomptables et remercie tout mes coéquipiers, et ceux qui m'ont soutenu et fait confiance. Je me retire convaincu, en toute humilité, d'avoir accompli ma mission et d'avoir été à la hauteur des attentes de la patrie.

Je souhaite bonne chance à mes valeureux camarades et coéquipiers appelés à défendre les Lions pour la prochaine CAN, que je souhaite ardemment être à nouveau remportée pour l honneur du Cameroun.»

Cameroun

L'administration interdit la manifestation du 21 octobre du député Jean Michel Nintcheu

Le contraire aurait surpris, il fallait s'y attendre. "Au Cameroun les libertés de manifestations ne sont… Plus »

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.