Algérie: Le président de l'OPEP relève l'importance du dialogue avec les pays consommateurs

- Le président de l'OPEP, Souhail Mohamed Al Mazraoui, a relevé dimanche à Alger l'importance du dialogue avec les pays consommateurs de pétrole.

Dans son allocution à la 10ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord de réduction de la production pétrolière des pays de l'OPEP et non-OPEP (JMMC), M. Al Mazraoui, qui est également ministre émirati de l'Energie, a indiqué qu'"on ne peut pas réussir si nous n'avons pas cette confiance entre nous pays OPEP et non-OPEP et à l'égard des pays consommateurs".

Par ailleurs, il a soutenu que les accords OPEP et non-OPEP ne visaient pas uniquement les prix du baril mais aussi la stabilité du marché, ajoutant que "nous continuerons à faire preuve de sagesse".

De même, a-t-il dit, il faudrait continuer à anticiper sur l'offre et la demande pour éviter les erreurs sur le marché pétrolier.

"Nous avons des défis qui seront plus difficiles à relever si nous ne travaillons pas ensemble", a-t-il insisté.

Dans son allocution, il a aussi fait part du souhait de l'OPEP d'attirer d'autres pays producteurs dans l'accord OPEP-non OPEP pour contribuer dans la sauvegarde de l'équilibre du marché pétrolier mondial.

"Nous espérons qu'il y ait une stabilisation du marché pendant longtemps", a-t-il souhaité.

Lire aussi: le JMMC donne au marché pétrolier une visibilité et une transparence

Sur un autre plan, le président de l'OPEP a fait savoir que les capacités actuelles de production sont à même d'assurer et de garder l'équilibre sur le marché pétrolier mondial.

"Je pense et je souhaite qu'avec les capacités que nous avons, nous pouvons contrôler l'équilibre et garder cet équilibre pendant longtemps", a-t-il avancé.

"Nous ne voulons pas qu'il y ait plus de déstockage et plus de pétrole sur le marché", a-t-il fait valoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.