24 Septembre 2018

Cameroun: Présidentielle - Une élection sans observateurs de l'UE

Photo: Youtube/Paul Biya
Paul Biya, Président du Cameroun lors de son discours à la jeunesse 10.02.2018

Pour l'élection présidentielle du 7 octobre prochain au Cameroun, l'Union européenne n'enverra pas d'observateurs, faute d'avoir reçu d'invitation de la part des autorités camerounaises, a indiqué à Yaoundé, Hans Peter Schadek, ambassadeur de l'Union européenne au Cameroun. Cette perspective est mal perçue par les candidats de l'opposition et la société civile. Tous redoutent une manœuvre du pouvoir qui pourrait porter atteinte à la transparence et à la sincérité du scrutin.

L'Union européenne, pour justifier cette absence d'une mission d'observation à cette élection présidentielle, a évoqué deux principales raisons. La première tient aux restrictions budgétaires qui obligent à une certaine discrimination dans l'élaboration du planning d'interventions dans divers pays, à l'échelle mondiale.

La deuxième, et peut être la plus importante, tient au fait que le Cameroun n'a pas adressé d'invitation formelle à l'Union européenne, comme il est d'usage pour les processus électoraux, a expliqué l'ambassadeur-chef de mission de l'Union européenne à Yaoundé. Du coup, cette élection présidentielle va se dérouler sans le regard avisé des mandataires de Bruxelles. Une première depuis le retour du Cameroun au multipartisme en 1990.

Les premiers à s'inquiéter de cette absence de la diplomatie européenne sont évidemment les candidats de l'opposition qui prennent part à cette élection présidentielle. Paul Mahel, le porte-parole du candidat Akere Muna, pense ainsi que le pouvoir, en faisant le choix de ne pas inviter l'Union européenne, « n'a pas l'intention de tenir une élection libre et transparente ».

Inquiétude partagée au sein de l'état-major du candidat Cabral Libii, même si ici l'on se presse d'ajouter que mission d'observateurs européens ou pas, les Camerounais devront eux-mêmes décider du sort de ce scrutin.

En savoir plus

Election présidentielle 2018

La campagne électorale est lancée depuis samedi dernier sur toute l'étendue du territoire. Et nous… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.