Algérie: Stabilité du marché pétrolier - Le "rôle distingué" de l'Algérie et du président Bouteflika salué

- Le président de l'OPEP, Souhail Mohamed Al Mazraoui, a salué dimanche à Alger le "rôle distingué" de l'Algérie et, à sa tête, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au sein de cette organisation, pour la stabilité du marché pétrolier au profit des producteurs et des consommateurs.

Intervenant lors d'une cérémonie organisée par l'OPEP, en marge de la réunion du Comité ministériel de suivi de l'Accord de réduction de la production pétrolière des pays OPEP et non-OPEP (JMMC), pour rendre hommage au Président Bouteflika, M. Al Mazraoui, qui est également le ministre émirati de l'Energie, a affirmé que l'OPEP a toujours fait appel à l'Algérie "dans les moments durs" et elle a toujours trouvé le "soutien" du président Bouteflika.

"Grâce à sa sagesse et à son leadership, le Président de la République trouve toujours des solutions pour ramener la stabilité du marché pétrolier", a-t-il soutenu en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

"Nous étions venus en Algérie en 2016, une année de turbulence, en tant que pays OPEP et non OPEP, et nous étions parvenus, grâce aux efforts du président Bouteflika, à conclure un accord historique qui avait permis un retour de la stabilité du marché du brut ", a souligné le président en exercice de l'OPEP.

Pour lui, "le minimum que nous puissions faire est de rendre cet hommage mérité à juste titre" au président Bouteflika.

Pour rappel, le Président de la République avait joué un rôle majeur dans la conclusion de l'accord de septembre 2016 à Alger pour la réduction de la production afin de juguler la dégringolade des cours de pétrole entamée dès juin 2014.

En effet, une démarche consensuelle avait été initiée dès février 2015 par le Président Bouteflika qui avait dépêché alors plusieurs ministres portant des messages aux pays producteurs de pétrole pour rétablir l'équilibre du marché pétrolier.

Ce qui avait été suivi par des visites effectuées au cours de l'année 2016 en Algérie, par des Présidents, des chefs de gouvernement et des ministres de l'Energie de pays producteurs de pétrole pour se concerter avec le président de la République, afin d'identifier les voies et moyens de stabiliser les cours du brut sur le marché international.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.