23 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Montée des eaux dans la Marahoué - Plus de 1000 nouveaux sinistrés en 24 H

4800. C'est le nombre de personnes sinistrées par la montée des eaux dans la région de la Marahoué ce samedi 22 septembre. Ce chiffre pourrait augmenter, selon le centre social de Bouaflé.

En l'espace de 24 H, le nombre de sinistrés a augmenté de plus de mille personnes. En tout cas, si on s'en tient aux chiffres du Conseil Régional de la Marahoué. Le vendredi 21 septembre, ils étaient environ 3500 sinistrés au Centre social et relogés dans des familles d'accueil.

Notons que les localités de Zuénoula et Bouaflé connaissent depuis le 13 septembre 2018 des inondations suite à une montée des eaux du fleuve Bandama.

La ministre en charge de la Solidarité a dépêché le 21 septembre une équipe sur le terrain pour exprimer la compassion et le réconfort du gouvernement aux populations sinistrées.

Cote d'Ivoire

25 ans après Félix Houphouët-Boigny - La fondation célèbre les œuvres de l'homme

Jeudi 18 Octobre 2018, le président Félix Houphouët-Boigny aurait eu 113 ans. Et c'est en ce jour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.