24 Septembre 2018

Ile Maurice: «Anomalies» relatives aux circonscriptions - Xavier Duval pourrait solliciter la Cour suprême

Le rendez-vous est pris pour ce lundi après-midi 24 septembre. Xavier-Luc Duval, le leader de l'opposition et du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), a formulé son intention de ne pas voter la réforme électorale proposée par le gouvernement sans une nouvelle configuration des circonscriptions. Celle-ci devrait «corriger les anomalies» relatives aux circonscriptions. Il déposera devant le président de l'Electoral Boundaries Commission (EBC), Yusuf Hassam Aboobaker, pour lui faire part de ses propositions. L'expert en systèmes électoraux et ancien ministre Rama Sithanen se rend également à cette commission après y avoir été invité. Cependant, l'ancien ministre des Finances ne fera pas de déclaration. Du moins, pas avant d'avoir partagé son opinion avec les membres de l'EBC.

En revanche, nous avons eu des éléments de ce que le leader de l'opposition considère comme «anomalies», également constitutionnelles. Dans une déclaration à l'express, dimanche matin, Xavier-Luc Duval maintient que si les anomalies demeurent inchangées, le PMSD sollicitera la Cour suprême, voire le Privy Council. «Il y a une mauvaise interprétation de la Constitution. Il existe trop de différences entre les circonscriptions.»

Dans un document qu'il a préparé, le leader de l'opposition donne divers exemples de ces déséquilibres. «Il est inacceptable que la méthodologie utilisée par la commission ait fait que la circonscription n°5 a 300 % plus d'électeurs que celle du n°3», note le PMSD. Selon le registre de la Commission électorale, la région Pamplemousses- Triolet compte 63 527 électeurs, alors que Port-Louis Maritime-Port-Louis Est en dénombre 21 530.

Débalancement

De plus, Xavier-Luc Duval affirme que le pouvoir des électeurs est dilué, en raison d'un débalancement. «Après l'Indépendance, toutes les circonscriptions avaient pratiquement le même nombre d'électeurs. Mais avec la migration et des gerrymandering consécutifs, il y a eu des circonscriptions plus grandes, faussant la démocratie. Des circonscriptions ont environ 20 000 électeurs et d'autres 40 000 électeurs, pour trois élus chacune», dit-il à l'express.

Le PMSD, ajoute son leader, a noté une liste d'anomalies dans l'actuelle configuration des circonscriptions qui seront abordées avec l'EBC. Pour quelle raison Baie-du-Tombeau est dans la circonscription Pamplemousses- Triolet alors qu'il aurait pu être inclus dans celle de Port-Louis Maritime-Port-Louis Est ? Pour quelle raison les électeurs de Résidence Kennedy et de Bassin, se situant à Quatre-Bornes, votent à Savane-Rivière-Noire ?

Cependant, l'ancien deputy speaker, Sanjit Teeluck, qui a également déposé devant l'EBC, regrette que Xavier-Luc Duval n'ait pas fait part de ses propositions devant la commission quand il y avait des consultations l'année dernière. Mais il reconnaît qu'au fil des ans, les circonscriptions ont changé.

Lors de son audition, l'ancien député a proposé le découpage de 20 circonscriptions, avec de nouvelles frontières, comportant pratiquement le même nombre d'électeurs par région. «Le seul inconvénient que cela pourra causer est la transformation de deux circonscriptions de Port-Louis en une seule. Mais en prenant en considération l'aspect géographique, démographique et les facilités administratives, on aurait pu trouver une solution. De plus, avec un bon Best Loser System, qui a d'ailleurs promu la paix sociale, on aurait pu avoir tout le monde on board.»

Par ailleurs, Sanjit Teeluck estime que rattacher Agalega à la circonscription Port-Louis Maritime-Port-Louis Est est anticonstitutionnel. Cette île, estime-t-il, aurait dû être rattachée à la 21e circonscription, Rodrigues.

Ile Maurice

Post-inondations à Cottage - Rutnah et Maunthrooa essuient des critiques

L'atmosphère était tendue à Cottage, hier, jeudi 13 décembre. Alors que certains habitants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.