24 Septembre 2018

Ile Maurice: Sucre - Rs 730 millions accordés aux petits planteurs

Une compensation financière de Rs 1 250 par tonne de canne et un revenu additionnel de Rs 1 250 sur le sucre et la bagasse.

Autant de mesures prises par le comité ministériel sur le sucre mardi dernier et qui ont été avalisées par le Conseil des ministres vendredi 21 septembre. Au total, ce sont environ Rs 730 millions qui seront alloués aux petits planteurs pour la récolte cette année. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Agro-industrie Mahen Seeruttun lors de l'assemblée générale annuelle du syndicat des sucres ce lundi matin 24 septembre, à l'hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis. Le ministre a, également, plaidé pour une meilleure entente entre ceux qui travaillent dans les usines et les petits planteurs durant ces moments difficiles auxquelles font face le secteur actuellement.

Parmi ces difficultés: la baisse du prix du sucre sur le marché international et la hausse des coûts de production au niveau local, entres autres. Des facteurs qui, précisent Mahen Seeruttun, ont drastiquement fait chuter les revenues.

En ce qui concerne les compensations financières seront-elles maintenues pour la récolte de 2019 ? «Pour l'heure aucune décision n'a été prise», confie Mahen Seeruttun. De préciser que «le gouvernement, à travers le comité ministériel présidé par le Premier ministre, continue de suivre la situation et prendre les mesures nécessaires».

Ile Maurice

Post-rapport Lam Shang Leen - Le Bar Council décidé à «mettre de l'ordre dans la maison»

«Le plus grand défi de la communauté légale est de maintenir la confiance du public dans un… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.