24 Septembre 2018

Congo-Kinshasa: Les Jeunes de l'Ituri initiés à la culture de la Paix et de la non-violence

communiqué de presse

Le Bureau MONUSCO, en Ituri, en collaboration avec les membres du Parlement des Jeunes, a célébré, la Journée internationale de la Paix, le 21 septembre 2018, sur le thème local : « Jeunes pour la Paix et la culture de la non-violence dans la province de l'Ituri ».

Les soixante participants, filles et garçons de la ville de Bunia, ont, d'emblée, eu droit à la projection du film intitulé « Invictus » dans lequel le réalisateur américain Clint Eastwood raconte comment le président Nelson Mandela a pu créer un sentiment d'union nationale derrière l'équipe des Springboks, symbole durant plusieurs décennies des Blancs d'Afrique du Sud, de leur domination sur les noirs et de l'apartheid (1948-1991).

S'inspirant du contenu très profond de ce film qui dépeint la lutte nécessaire pour le pardon. Un président et un capitaine d'équipe, François Pienaar, chacun issu de communautés se haïssant, deux leaders pour une cause : l'union. Et la médiocre équipe des Springboks qui finit par aider à la réconciliation de l'Afrique du Sud sous la houlette de l'emblématique Nelson Mandela. Ce film a pu planter le décor sur ce que peut être la contribution des jeunes de l'Ituri dans la consolidation de la paix dans leur province, en proie à des violences cycliques entre les différentes communautés depuis 1911.

Deux des trois conférenciers du jour, Gilbert Tandia et l'abbé Willy Rogatien Kpagi, ont sensibilisé les jeunes de la province de l'Ituri sur le fait qu'ils doivent éviter d'être manipulés par les politiques qui les utilisent comme tremplin pour accéder au pouvoir en les entrainant dans des actes de violence.

« La paix est une relation de bien-vivre ensemble, solide et durable, basée sur le respect, la sérénité, la cordialité et la bonne intelligence entre humains. Elle est fondée autant sur l'expression du cœur que sur la raison. C'est par la chaleur humaine qu'on peut transcender la violence. La paix est un choix de vie où les interactions humaines se fondent sur des élans d'humanité capables d'inverser les tendances à la violence des puissants, des vindicatifs et des personnes en colère, en touchant leur cœur et leur raison. Un choix de vie à la fois individuel, collectif, économique et politique. Une culture de la non-violence et de la paix favorise le respect de la vie et de la dignité de chaque être humain sans préjugé ni discrimination d'aucune sorte », ont-ils expliqué aux jeunes.

L'autre présentation qui a retenu l'attention des participants a porté sur le thème international de cette journée, « Le droit à la paix », qui célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Des échanges et réflexions, il est ressorti que la paix c'est, avant tout, l'absence de guerre et c'est, aussi, la mise en œuvre de moyens démocratiques, justes, écologiques et pacifiques, cela à tous les niveaux géographiques. Les membres du Parlement des Jeunes de l'Ituri ont, par ailleurs, estimé que pour que les droits de la Déclaration universelle soient pleinement appliqués, il faut que règnent la paix civile et la paix internationale.

A l'unanimité, les jeunes participants ont remercié la MONUSCO pour les avoir édifiés sur la culture de la paix et de la non-violence. Ils ont sollicité que les séances du genre se multiplient et promis d'œuvrer pour la consolidation de la paix et de la sécurité dans la province de l'Ituri.

Congo-Kinshasa

Réfugiés congolais expulsés - Risque de crise humanitaire à la frontière angolaise

L'Angola a expulsé au moins 250 000 migrants congolais en situation irrégulière au cours des quinze… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.