24 Septembre 2018

Ouganda: Bobi Wine demande à Yoweri Museveni de «respecter les droits des Ougandais»

Pour sa première conférence de presse depuis son retour en Ouganda, l'opposant Bobi Wine met en garde le président Yoweri Museveni.

« Je veux savoir, monsieur le président, ce que vous ressentez quand vous traitez votre peuple de cette façon ? Que ressentez-vous quand vous nous piétinez ? », a lancé Bobi Wine, lors d'une conférence de presse à son domicile, lundi 24 septembre.

L'ancien chanteur populaire a directement interpellé le dirigeant ougandais, au pouvoir depuis 30 ans : « A plusieurs reprises, vous avez dit que vous vous considériez comme notre grand-père, mais la façon dont on nous traite, dont on nous brutalise ne correspond pas à comment un grand-père se comporte ».

Le député et plusieurs de ses partisans ont été arrêtés le mois précédent après une altercation avec les forces de l'ordre qui escortaient un convoi présidentiel. Battu par les forces de l'ordre, Bobi Wine a quitté un temps le pays pour se faire soigner aux Etats-Unis.

« Il viendra un temps où vous ne serez plus au pouvoir »

« Je veux que vous sachiez, monsieur le président, que tout comme il fut un temps où vous n'étiez pas au pouvoir, il viendra un temps où vous ne serez plus au pouvoir », a-t-il prévenu, avant de demander à Yoweri Museveni de « traiter les gens de la façon » dont il souhaite être traité et de « respecter les droits des Ougandais ».

Depuis un an, cette figure populaire est devenue le porte-parole d'une jeunesse pauvre qui ne se reconnaît plus dans le régime. Et il n'entend pas baisser les bras, malgré son inculpation pour trahison. « La nation vous a toujours regardé avec respect. Il n'est pas trop tard Mr le président de faire ce qui est juste. Il n'est pas trop tard pour nous écouter, pas trop tard pour sauver ce que vous avez apporté à ce pays. Donc s'il vous plaît, faites ce qui est juste. », a-t-il plaidé ce lundi matin. Selon la police, Bobi Wine n'est pas aux arrêts, mais son passeport lui a été retiré.

Ouganda

Elim CAN 2019 - L'Ouganda est quasiment qualifiée

L'Ouganda se rapproche de plus en plus de Yaoundé pour la CAN 2019. Les Cranes se sont imposés (2-0) ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.