24 Septembre 2018

Gabon: Des intellectuels fustigent le coût élevé des contentieux électoraux

À moins de deux semaines des élections législatives et locales, un groupe d'intellectuels gabonais s'est insurgé contre la décision de la Cour constitutionnelle de rendre payants les contentieux électoraux.

Selon les signataires de cette Tribune : "Il est incompréhensible et moralement inacceptable que l'institution qui juge, en dernier ressort, de la régularité et de la validité des élections impose une sélection par l'argent des recours contentieux susceptibles d'être présentés devant elle".

Depuis le 29 juin, les recours - auparavant gratuits - sont devenus payants à la Cour constitutionnelle qui réclame désormais la somme de 5 millions de francs CFA, environ 7.623 euros à tout candidat qui souhaiterait contester une élection présidentielle et 500.000 FCFA, soit 762 euros pour une procédure concernant un député ou un sénateur. Une mesure jugée injuste et irréaliste par des intellectuels gabonais, d'autant que le salaire mensuel moyen au Gabon est estimé à d'environ 300.000 FCFA (458 euros), ajoutent les signataires de la Tribune.

Voici les explications de l'un des signataires de cette Tribune, l'économiste gabonais, Mays Mouissi joint par Eric Topona.

Gabon

Medecine traditionnelle - Entre répulsion et approbation

Pratique très ancienne, la médecine traditionnelle regroupe tout ce qui est lié à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.