24 Septembre 2018

Burkina Faso: Retrait des enfants et des femmes de la rue - L'AN donne 5 millions F CFA

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, a bénéficié dans le cadre de l'opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue, d'un soutien financier de 5 millions F CFA de l'Assemblée nationale (AN), le vendredi 21 septembre 2018 à l'hémicycle.

Le président de l'Assemblée nationale(AN), Alassane Bala Sakandé, est satisfait de l'opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue. Il l'a fait savoir à la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo, à l'issue des échanges à l'hémicycle, le vendredi 21 septembre 2018. Pour ce faire, il a, au nom de l'ensemble des députés, octroyé un chèque de 5 millions de F CFA pour accompagner l'initiative.

Selon Alassane Bala Sakandé, la ministre en charge de la solidarité nationale fait un travail formidable avec l'opération salutaire qu'elle a initiée. « Il est vrai, notre rôle est de contrôler l'action gouvernementale, mais lorsqu'il y a des initiatives de ce genre, nous nous devons les accompagner. C'est pourquoi, l'AN a apporté sa modeste contribution », a-t-il justifié.

Conscient que ce geste ne peut pas régler totalement la question, le président du parlement burkinabè a signifié qu'il s'agit de montrer à l'opinion publique que tout ce qui concerne la population du Burkina Faso interpelle l'AN.

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo, a traduit sa gratitude à l'ensemble des députés à travers son président Alassane Bala Sakandé pour leur accompagnement et leur intérêt à cette opération majeure, première pour le pays. « Aujourd'hui, nous passons à une autre étape, celle d'orientation de ces enfants d'ici la semaine prochaine. Nous allons commencer à les sortir de notre site d'accueil d'urgence pour les orienter, soit dans des milieux scolaires, soit dans des centres de formation », a-t-elle souligné.

Elle a rappelé que son département a pu retirer 1300 personnes de la rue dont 900 enfants et plus de 300 femmes. 215 enfants ont été sédentarisés et 410 personnes sont reparties volontairement dont des travailleuses de sexe, a expliqué la ministre.

Pour la ministre Ilboudo, la dernière tranche d'autonomisation de ces enfants va consister à leur doter de kits de sortie à l'issue de leur formation, leur octroyer chacun un petit pécule de 10 000 F CFA par mois et leur assurer un accompagnement psycho-social dans leurs lieux de résidence. « En ce qui concerne les femmes, nous avons demandé une formation à leur intention le temps de se stabiliser et bénéficier également d'un accompagnement psycho-social et 15 000 F CFA par mois pour le moment », a-t-elle mentionné.

Burkina Faso

Emission simultanée de bons et obligations assimilables du trésor

Le Burkina Faso lance sur le marché financier de l'Union Economique Monétaire Ouest Africain une… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.