24 Septembre 2018

Angola: Une septuagénaire violée à Jamba

Lubango — Une vieille femme de 75 ans a été violée dimanche dans la municipalité de Jamba, province de Huíla, par un suspect âgé de 62 ans déjà détenu par la Police nationale, a annoncé lundi à l'Angop, l'inspecteur en chef Luís Filipe Zilungo.

Se confiant à l'Angop, sur les événements survenus le week-end dernier, le porte-parole de la police a déclaré que le crime a été commis lorsque les deux vieux consommaient des boissons alcoolisées dans la maison de la victime qui commercialise ces produits.

Selon la source, durant cette période, la police a enregistrés huit accidents de la route qui ont fait un mort et dix blessés.

La panne mécanique, le non respect du code de la route et l'excès de vitesse ont été indiqués par l'agent comme les principales causes des accidents dans la province de Huíla.

Au cours de la période en question, la police a enregistré 29 crimes divers.

Angola

Le livre considéré comme la base fondamentale du développement économique et social

La lecture et le livre sont la base fondamentale du développement socio-économique des… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.