25 Septembre 2018

Cote d'Ivoire: Processus d'indemnisation/ Yopougon et Abobo - Des victimes des différentes crises reçoivent le soutien de l'Etat

Des victimes des différentes crises survenues en Côte d'Ivoire particulièrement celles des communes de Yopougon et d'Abobo ont reçu, le 24 septembre 2018, des mains du Professeur Mariatou Koné, Ministre en charge de la Solidarité la compassion de l'Etat de Côte d'Ivoire.

A Yopougon, première étape de cette mission de compassion du Gouvernement, la Ministre Mariatou Koné qui avait à ses cotés le Ministre chargé des relations avec les institutions par ailleurs maire de ladite commune, Gilbert Kafana Koné, a remis des chèques à 118 victimes. Il s'agit de 42 ayants droits de personnes décédées qui ont reçu 1 million chacun, de 60 blessés qui ont reçu chacun un bon de prise en charge médicale en plus d'un chèque de 150 mille francs représentant les frais de transport ainsi que 16 orphelins du fait des crises, en situation d'extrême vulnérabilité qui ont reçu des prises en charge scolaire.

A Abobo, seconde étape de cette mission où la Ministre procède pour la seconde fois à l'indemnisation des victimes, ce sont 183 victimes qui ont reçu la compassion du Gouvernement. Il s'agit de 57 ayants droits de personnes décédées, 112 blessés et 14 orphelins qui ont reçu des prises en charge scolaires. Au nom de la solidarité gouvernementale, professeur Mariatou Koné avait à ses coté son collègue en charge de la défense, le Ministre d'Etat Hamed Bakayoko.

La Ministre en charge de la cohésion sociale a saisi cette tribune pour inviter les victimes et au delà les populations d'Abobo au pardon. « Vous avez souffert des différentes crises survenues en Côte d'ivoire. A cause des élections, à un moment donné, tous les Ivoiriens sont devenus hystériques et amnésiques. Ce qui a conduit le pays dans le chaos, une situation infernale. C'est difficile d'oublier, mais malgré la douleur, il faut pardonner et aller à la réconciliation réelle, comme le chef de l'Etat l'a fait en pardonnant à ceux qui ont profanés la tombe de sa mère et brûlé sa maison d'alors. Nous avons des projets en cours pour appuyer les plus démunis aux activités génératrices de revenus. Mais pour ce faire, nous avons besoin de paix et de cohésion sociale » a-t-elle encouragé.

Les victimes par la voix Natahalie Bazié n'ont pas manqué d'exprimer leur gratitude au Président de la République Alassane Ouattara. « Nous voulons vous dire sincèrement merci. Grâce au Président et à la ministre Mariatou Koné, le cohésion sociale est marche en Cote d'Ivoire » a-t-elle soutenu.

Par ailleurs à l'approche des futures échéances électorales, la Ministre en charge de la Cohésion Sociale a exhorté les ivoiriens à œuvrer pour des élections apaisées « En tirant les leçons de notre passé récent, nous devons apprendre à faire la politique autrement pour préserver la paix sociale, pour préserver la vie, l'avenir et le devenir de notre cher pays. Nous devons apprendre à gagner ou à perdre une élection, quelle que soit l'importance des enjeux. Evitons la violence verbale et la violence physique car nous nous savons aujourd'hui où elles peuvent conduire notre pays.

Allons à des élections apaisées à l'issue desquelles vainqueurs et vaincus se donnent la main pour se mettre au service des populations » a-t-elle conseillé.

Cote d'Ivoire

Tentative de retrait de la CAN 2021 - Le Comité exécutif de la CAF divisé

L'imbroglio autour de l'organisation de la Can est en train de mettre à nu l'incohérence et la division au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.