25 Septembre 2018

Madagascar: Mois de l'amnistie - Restitution des armes illégales

Le Premier ministre Ntsay Christian à l'ouverture officielle de la formation des responsables en charge de l'exécution du « mois de l'amnistie ».

Le Premier ministre Christian Ntsay a présidé hier, à l'ouverture officielle de la formation des responsables en charge de l'exécution du « mois de l'amnistie ». A titre de rappel, le « mois de l'amnistie » qui a débuté le 14 septembre dernier, est une période que les forces armées ont fixé pour permettre aux détenteurs d'armes illégales de régulariser délibérément leur situation devant l'administration, par le procédé de marquages des armes restituées.

Le Premier ministre de réaffirmer que ce processus de la lutte contre la prolifération des armes illégales fait également partie de l'application de la feuille de route de l'Union africaine « faire taire les armes en Afrique, à l'horizon 2020 », et contribue à la restauration de l'autorité de l'État, le tout comme facteur déterminant pour la mise en œuvre d'une sécurité durable à Madagascar. « Nous attendons une confiance retrouvée entre la population et les différents responsables, qui sont liés directement à la question de sécurité » a-t-il affirmé, en faisant appel à la prise de responsabilité des autorités.

En outre, le chef de gouvernement n'a pas manqué de saluer le soutien de l'Union africaine envers l'initiative en matière de sécurité à Madagascar.

Madagascar

Aménagement Alarobia-Route du Pape - Abus de certaines lignes de bus

En raison du mal nécessaire qu'est la réfection/réhabilitation de l'axe Alarobia-Tsarasaotra, les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.