25 Septembre 2018

Sénégal: Compétitivité et efficience portuaires - La CCIAD réceptionne quatre nouveaux ponts bascules

Daouda Thiam, président par intérim de la Chambre de commerce, d'Industrie et d'agriculture de Dakar (Cciad) a reçu vendredi dernier, des mains de Mamadou Ndione, directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec) un lot de quatre ponts bascules pour renforcer la fiabilité et la rapidité des pesages de marchandises en zone Nord et Sud du port de Dakar.

Dans un élan de compétitivité et d'efficience portuaires, la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Dakar (Cciad) a réceptionné vendredi dernier quatre (04) nouveaux ponts bascules du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). Une initiative de la Cciad, bien inscrit dans son programme de renouvellement de ses infrastructures pour plus de résultats.

Cet investissement fera dire à Daouda Thiam, président par intérim de la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Dakar que «Un pont-bascule est un investissement à long terme et un élément essentiel pour une meilleure productivité. C'est du bon matériel qui exige de la compétence humaine pour une bonne et pérenne utilisation. Et pour ce faire, nous avons envoyé nos collaborateurs pour une mission d'imprégnation à Bangalore (Inde). Car, un projet réussi de pont bascule ne s'achève pas avec la sélection du meilleur matériel, mais également avec des ressources humaines qualifiées pour gérer le matériel de pointe», a-t-il tenu à faire savoir.

Pour le directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), Mamadou Ndione, «cette remise de ponts bascules traduit la nature des relations de travail entre le Cosec et la Cciad». Mieux, il ajoute: «De la même façon que le Cosec vient de le faire pour Dakar, il en sera de même pour les chambres de commerces et d'industries régionales». Toujours selon lui: «la remise de ponts bascules n'est qu'une étape de la mission dévolue au Cosec». Ce matériel, sans conteste soutient-il «va contribuer de manière efficace et efficiente le travail, de par la facilitation et la rapidité, mais également la fiabilité des pesages».

Sénégal

Demandes d'actes d'état civil - Entre négligence, fraude et déclarations tardives

Au Sénégal, il n'est pas rare de voir un enfant qui n'a pas été déclaré… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.