25 Septembre 2018

Maroc: MEDays 2018 - L'Institut Amadeus à la recherche de nouveaux paradigmes

« A l'ère de la disruption : bâtir de nouveaux paradigmes ». C'est le thème autour duquel l'Institut Amadeus convoque la réflexion du 07 au 10 Novembre prochain à Tanger, dans le cadre de la 11ème édition du Forum international MEDays.

Cette rencontre résolument inscrit dans l'agenda des rendez-vous internationaux de haut niveau est placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Selon l'institut basé dans la ville Rabat, la onzième édition des MEDays se penchera sur l'étude des ruptures et des nombreux changements qui animent la scène internationale.

Amadeus d'assurer que cette édition verra la participation de personnalités internationales de renom qui traiteront des grands enjeux régionaux et globaux dans un contexte marqué par l'évolution et la transformation des paradigmes.

Avant de confier que cette onzième édition sera également consacrée à la thématique de l'adhésion du Maroc à la CEDEAO.

En effet, poursuit la même source, plusieurs initiatives, tables rondes et conférences seront organisées sur le sujet lors du Forum de cette année, qui constituera un véritable pont de dialogue entre le Royaume et les différents Etats-membres de la Communauté, à l'instar des récentes conférences organisées par l'Institut Amadeus au Sénégal, en Côté d'Ivoire et au Ghana.

D'après elle, les MEDays permettront aux responsables et aux experts des deux parties d'échanger sur des questions sectorielles afin de donner corps à l'esprit de co-construction et de co-appropriation de l'adhésion du Maroc à la CEDEAO.

Depuis son lancement en 2008, rappelle ce tink-tank, le Forum MEDays poursuit ses efforts pour renforcer la coopération Sud-Sud afin de définir de nouvelles voies de développement.

Cette année, affirme-t-il, l'accent sera mis sur les relations Chine-Afrique et la nouvelle route de la soie au 21ème siècle avec la participation d'experts et de représentants officiels venus du Chine et du continent africain.

Par ailleurs, fait-il savoir, la onzième édition des MEDays contribuera à la préparation de la Conférence Internationale sur la Migration qui se tiendra en décembre prochain à Marrakech, à travers l'organisation de plusieurs réunions et tables rondes dédiées aux questions de migrations, réunissant des personnalités politiques africaines et européennes de premier plan.

Pour cette édition, les organisateurs informent que près de 150 intervenants de très haut niveau - Chefs d'Etats et de Gouvernements, ministres, responsables politiques, Prix Nobels, chefs d'entreprises, dirigeants d'organisations internationales, experts et représentants de la société civile - seront au rendez-vous pour échanger sur les questions prioritaires de l'actualité internationale et déboucher sur des propositions pratiques et des solutions concrètes et sectorielles.

Outre ces personnalités, ajoutent-ils, de nombreux hauts responsables gouvernementaux et décideurs économiques venus de près de 70 pays, participeront et contribueront aux MEDays 2018, autour des 3500 participants que comptera le Forum.

Maroc

Plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation au Maroc

Les opérations effectuées par les cartes marocaines à validité internationale ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.