25 Septembre 2018

Cameroun: Meiganga - L'objectif est fixé

Dès l'ouverture officielle de la campagne électorale pour l'élection présidentielle, le Mbéré s'est engagé à dépasser le score de 91% réalisé en 2011 en faveur de Paul Biya.

La campagne électorale pour la présidentielle a véritablement démarré dans le département du Mbéré, région de l'Adamaoua. Très tôt le matin du 22 septembre, banderoles et autres affiches aux effigies du candidat du Rdpc pavoisaient déjà les principales artères de la ville de Meiganga. Dans chaque quartier, on peut rencontrer des banderoles par-ci, affiches par-là, quelques pancartes plus loin, avec des messages invitant les populations à un vote massif pour le candidat Paul Biya.

Ce sont là des stratégies adoptées par les militants du Mbéré aux premières heures de la campagne « C'est pour démontrer la popularité de notre candidat mais aussi pour marquer les populations et l'électorat » explique un cadre du Rdpc. La commission départementale de coordination de la campagne pour le Mbéré qui a planifié cette action, ne s'est pas simplement limitée à multiplier des affiches et des banderoles.

Dans la matinée, cette commission dont Alhadji Nana Bouba a la charge, s'est dirigée vers la localité de Diir pour une cérémonie de lancement de la campagne avant de revenir à Meiganga pour clore les activités de la première journée.

Dans cette démarche de proximité, les responsables Rdpc du Mbéré ont expliqué aux populations le programme du candidat Paul Biya avec la même consigne de vote « Apporter 100% des suffrages exprimés dans le Mbéré en faveur du candidat Paul Biya au soir du 7 octobre prochain ».

Lors du méga meeting de Meiganga, plus de 20 millions de F ont été collectés dans le cadre d'un appel de fonds pour soutenir les comités locaux d'animations qui mèneront l'opération de porte à porte.

Il convient de rappeler que le département du Mbéré compte à lui seul plus 71 000 électeurs qui vont voter le 7 octobre prochain. Le Rdpc entend ainsi aller au-delà de 91% enregistrés lors de la dernière élection présidentielle de 2011.

Cameroun

L'administration interdit la manifestation du 21 octobre du député Jean Michel Nintcheu

Le contraire aurait surpris, il fallait s'y attendre. "Au Cameroun les libertés de manifestations ne sont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.