25 Septembre 2018

Centrafrique: La France opposée à une initiative de paix russe

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a averti le 24 septembre, que son pays ne souhaite « aucune alternative » à l'initiative de paix menée par l'Union africaine à Bangui. Il a lancé cette mise en garde au moment où Moscou tente d'initier un processus concurrent avec celui de l'organisation continentale.

Lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, Jean-Yves Le Drian a déclaré:« Il n'y a aucune alternative ni souhaitable ni susceptible de réussir ». Le patron de la diplomatie française a ajouté : « L'initiative de paix portée par l'Union africaine pose le seul cadre crédible et approuvé par l'ensemble de la communauté internationale à une sortie de crise durable (... ). Celle-ci passe par le désarmement des groupes armés et la restauration de l'autorité de l'Etat sur l'ensemble du territoire ». Il a, en outre, rappelé que la situation sécuritaire restait « préoccupante » en République centrafricaine (RCA).

Jean-Yves Le Drian a insisté sur le sujet, alors que la Russie est de plus en plus présente diplomatiquement et militairement, ainsi que « par mercenaires interposés » dans ce pays. A ce jour, plus personne n'ignore qu'outre l'appui à l'armée, Moscou s'est ingéré dans la complexe médiation avec les groupes armés qui contrôlent la majorité du territoire, organisant, fin août, une rencontre à Khartoum, au Soudan, entre différents groupes en parallèle de la médiation officielle menée par l'organisation panafricaine. Pourtant les dirigeants du pays ont déclaré soutenir la médiation de l'UA qui tente, depuis juillet 2017, de faire asseoir autour de la table de négociations les groupes armés et les autorités gouvernementales.

Selon des sources concordantes, cinq officiers militaires et cent soixante-dix instructeurs civils russes étaient arrivés à Bangui, où ils ont aidé au redéploiement de soldats centrafricains hors de la capitale. Loin de s'arrêter là, la Russie a livré des armes à l'armée nationale après avoir obtenu une exemption à l'embargo des Nations unies.

Signalons qu'une réunion ministérielle est prévue, le 27 septembre sur la RCA, en marge de la 73e Assemblée générale de l'ONU, à New York.

Centrafrique

Plusieurs centaines de réfugiés centrafricains quittent le Congo-Brazzaville

Plusieurs centaines de réfugiés centrafricains ont quitté, vendredi 19 octobre, l'extrême… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.