25 Septembre 2018

Afrique: Rencontres Africa - La gouvernance électronique du secteur de la santé au Congo exposée à Paris

Les conférences sur les enjeux de la santé dans le continent, tenues dans la capitale française, du 24 au 25 septembre, ont connu la participation de la ministre congolaise de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo. Elle a indiqué, à cette occasion, que son pays lancera sous peu les travaux d'élaboration de la politique nationale de développement de la gouvernance électronique.

Les ministres de la Santé de plusieurs pays d'Afrique, réunis à Paris avec des partenaires, ont estimé que la gouvernance électronique du secteur sanitaire joue un rôle de levier dans le renforcement des systèmes de santé nationaux. Lors des conférences et colloque, Jacqueline Lydia Mikolo a souligné que son pays n'était pas en marge de ce processus. « En dehors du programme de construction de quatorze hôpitaux généraux, il y a quatre hôpitaux qui sont en réhabilitation et comportent une composante informatique. Actuellement, nous avons des échanges avec les opérateurs de téléphonie mobile pour développer un partenariat en vue de la mise en place d'un intranet du ministère de la Santé et de la population », a-t-elle fait savoir.

Selon Jacqueline Lydia Mikolo, les priorités de la politique nationale de développement de la gouvernance électronique sont notamment la mise en œuvre d'une solution d'interconnexion des structures de soins afin de favoriser les communications électroniques, la dématérialisation des processus de gestion des structures de soins et d'appui aux soins. « Pour y arriver, il faudra intégrer les exigences des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les normes de construction des structures de soins et d'appui aux soins », a indiqué la ministre de la Santé et de la population.

Il s'agira, par ailleurs, de renforcer les capacités des ressources humaines en matière de TIC, d'équiper et doter les structures de soins et d'appui aux soins d'équipements informatiques. Puis, faire le choix des logiciels adaptés prioritairement aux systèmes de gestion hospitalière, des ressources humaines, financières, du médicament, du sang et du laboratoire national de santé publique.

En rappel, les rencontres Africa sur les enjeux de la santé en Afrique se sont tenues sous le parrainage de la ministre de la Santé et des solidarités de France, Agnès Buzyn. Le Club médical numérique francophone et innovation santé ainsi que la Conférence internationale des ministres de la Santé et ceux des TIC sur la sécurité des soins en Afrique ont également pris part à ces assises.

Afrique

95% des commodités pour la santé de la reproduction financées de l'extérieur

L'essentiel des commodités acquises en Afrique de l'Ouest et du Centre, en termes de Santé de la… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.