25 Septembre 2018

Angola: Renforcement de l'éducation et de la prévention sanitaire, priorité de l'Ordre des infirmiers

Luanda — Redoubler les efforts dans l'éducation et la prévention de la santé au sein des populations, afin de réduire le nombre de décès dans le pays, est la priorité de l'Ordre des infirmiers d'Angola (ORDENFA).

Selon le message du bâtonnier de l'ORDENFA, Paulo Luvualo, à l'occasion de la Journée nationale du travailleur de santé, les professionnels du secteur devraient redoubler d'efforts pour remplir leurs fonctions et contribuer à la fourniture de services de qualité à la population.

La classe exige également la création de conditions décentes afin que les professionnels garantissent la préservation de la santé et luttent contre les grandes maladies endémiques qui ravagent le pays.

"Les unités sanitaires ne disposent pas toujours de médicaments et de moyens techniques pour venir en aide à ceux qui recourent à leurs services, raison pour laquelle nous avons perdu plusieurs vies", a-t-il indiqué.

Paulo Luvualo a appelé les professionnels de la santé à améliorer l'assistance aux patients dans les services de santé à différents niveaux, ainsi qu'à garantir un traitement plus humain et digne pour le bien de la société.

Pour la société, il est conseillé d'adopter une nouvelle manière, ce qui explique pourquoi sa participation à l'humanisation des soins de santé fait l'objet d'un appel. L'Exécutif développe des efforts pour humaniser les services de santé, améliorer les conditions de travail et les soins aux patients, lutter contre les principales maladies endémiques et former et recycler les professionnels du secteur.

Angola

Le Groupe Radisson veut construire cinq hôtels à Luanda

Cinq hôtels de 3 à 5 étoiles devraient être construits dans le pays dans les prochaines… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.