26 Septembre 2018

Afrique: Diplomatie - Emmanuel Macron plaide pour le multilatéralisme et la lutte contre les inégalités

A la tribune des Nations unies, le 25 septembre, le président français a prôné le dialogue et le multilatéralisme pour mettre fin aux crises qui secouent la communauté internationale.

Le chef de l'Etat français a préconisé "un nouvel humanisme". Ce qui sonnait comme une réponse à son homologue américain, Donald Trump, plutôt favorable à l'unilatéralisme, au protectionnisme et à la défense des intérêts américains en priorité. "Une loi du plus fort" qu'Emmanuel Macron ne partage pas. Il ne faut pas "exacerber les tensions régionales", a-t-il martelé car pour lui, l'unilatéralisme "conduit directement au repli et aux conflits". Le président français a fait observer la même conduite pour éviter le "déséquilibre du commerce" , notamment la guerre économique entre les États-Unis et la Chine. "Pas un traitement bilatéral ou un nouveau protectionnisme", a-t-il signfié.

Emmanuel Macron a aussi prôné la lutte contre les inégalités dans les domaines de la santé, de l'éducation, du climat et du genre. "La lutte contre les inégalités" sera la priorité du G7 durant la présidence française en 2019, a-t-il annoncé. Il compte "revoir en profondeur le format" du G7, en l'ouvrant à d'autres pays, sans citer de noms. Le président français pense aussi qu'" il est temps que notre monde cesse de faire des femmes des victimes et leur offre une place qui est aussi la leur, celle de leader", avant d'appeler ses pairs à prendre leurs "nouvelles responsabilités" pour sauver la paix. "Parce que nous le devons à ceux qui nous ont permis d'être assis là, parce que nous sommes en train d'assister au délitement du droit international et de toutes les formes de coopérations internationales, comme si de rien n'était", a-t-il lancé à la tribune.

Pour sa part, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a rappelé que "les valeurs universelles s'érodent [...], les principes démocratiques sont attaqués. Les divisions au sein du Conseil de sécurité sont graves".

Afrique

CAF Ligue des Champions - Al Ahly assure, service minimum pour le CS Constantine

Les 16es de finale aller de la Ligue des champions africaine ont débuté hier vendredi. A domicile, le… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.