26 Septembre 2018

Tunisie: Emergence de la cybercriminalité - La réforme en point de mire

La commissaire a également affirmé que les autorités tunisiennes ont reconnu l'état de délabrement et le problème de surpopulation des prisons en Tunisie, même si certaines contradictions ont été soulevées, au niveau des chiffres officiels relatifs à la population incarcérée.

Elle a également exprimé son approbation des mesures qui ont été engagées par les autorités pour faire face aux multiples problèmes liés aux prisons et aux centres de détention en Tunisie, à savoir la construction et l'innovation des prisons, la dépénalisation de certains crimes mineurs et la révision du code de procédure pénale. «Il est notoire que les autorités tunisiennes se sont penchées sur la révision du code de procédure pénale, parce que certains crimes sont dépassés.

En contrepartie, la société connaît l'émergence de nouvelles formes de crimes comme les crimes informatiques, connus sous le nom de "cybercriminalité"», affirme Mme Maria Teresa Manuela. Par ailleurs, elle a insisté sur le fait que la Tunisie doit s'orienter davantage vers les organisations africaines pour partager son expérience avec les pays du continent.

Tunisie

Une campagne nationale contre le harcèlement sexuel

L'objectif étant de mettre l'accent sur l'importance de créer une communauté fortement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.