Sénégal: Seize ans après, le pays pleure les victimes du naufrage du Joola

Photo: Sudonline
Des parents des victimes du "Joola" devant l'exposition des photos des personnes disparues dans le naufrage.

Le Sénégal commémore ce mercredi 26 septembre le 16e anniversaire du naufrage du Joola.

Le Joola, qui faisait la liaison entre Ziguinchor et Dakar, a sombré au large de la Gambie le 26 septembre 2002. Le bilan officiel est de 2 000 morts, bien plus selon les associations de victimes. Le bateau transportait quatre fois plus de passagers que sa capacité. La majorité des corps sont toujours dans l'épave à dix-huit mètres de profondeur. A Mbao, près de Dakar, un Mémorial a été créé.

Ce 26 septembre 2018 au matin, la pluie a effacé les larmes des parents des victimes. Digne, Abba Colly, la soixantaine passée, est resté longtemps devant les 135 tombes qui ne sont que de simples carrés blancs, pour prier. « C'est vraiment de la tristesse et une douleur, déclare-t-il. Parce que quand on perd une personne qu'on aime, c'est difficile. Par exemple, je ne peux pas reconnaître la tombe de ma femme. Et ce soir, musulmans, catholiques, on se recueille pour tout le monde ».

Impossible deuil

Awa a 33 ans. Elle a perdu sa mère et ses deux frères dans le naufrage du Joola. Pour elle, le deuil est impossible car les dépouilles n'ont jamais été identifiées. « Je ne sais pas où elle est, dit-elle. Je ne sais pas où elle est parce qu'on n'a pas vu leurs corps. Cela fait mal. C'est cela qui me fait mal. Cela me fait comme ça, je ne peux pas oublier ».

Lamin Mbengue avait 9 ans lorsqu'il a perdu son père dans cette catastrophe maritime. Présent chaque année aux cérémonies, il en veut toujours à l'Etat. « C'est cela que l'Etat a voulu, déclare-t-il. C'est cela qu'il a toujours voulu, que les Sénégalais oublient ce naufrage. Mais nous, parents de victimes, c'est impossible qu'on oublie cela. Parce qu'un accident qui a provoqué plus de 2 000 morts, c'est impossible, franchement ».

Seize ans après ce naufrage, aucun membre du gouvernement n'était présent au Mémorial. Les victimes exigent toujours le renflouement du Joola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.