Tunisie: Nabeul-Inondations - Un conseil ministériel consacré mercredi à la situation dans le gouvernorat

Nabeul — Le chef du gouvernement Youssef Chahed présidera mercredi un conseil ministériel consacré à la situation dans le gouvernorat de Nabeul et les mesures à prendre après les dégâts causés par les inondations dont un rapport sera exposé à cette occasion, a déclaré le ministre des affaires locales et de l'environnement, Riadh Mouakher.

Le ministre qui coordonne les travaux de la commission régionale de lutte contre les catastrophes a souligné d'autre part que la commission n'a pas pris encore une décision au sujet de la reprise des cours dans le gouvernorat.

"La décision à ce sujet sera prise dans les prochaines heures après avoir pris connaissance du rapport du ministère de l'éducation sur l'état des établissements éducatifs dans le gouvernorat où les cours ont été suspendus lundi et mardi après les inondations enregistrés samedi au Cap Bon", a-t-il précisé lors d'un point de presse tenu mardi au siège du gouvernorat.

Mouakher a indiqué que son département s'est chargé d'intervenir dans les établissements éducatifs et d'élaborer des rapports techniques sur leur état alors que 8 équipes médicales se sont rendues dans ces établissements pour prendre des dispositions de prévention et évaluer la situation.

"Les rapports qui parviennent à la commission régionale de lutte contre les catastrophes des commissions locales supervisées par les délégués montre une évolution progressive de la situation à un rythme appréciable", a-t-il estimé.

Il a fait remarquer que l'amélioration de la situation "n'exclut pas certaines problématiques dans certains délégations qu'on s'emploie à surmonter", notamment dans les quartiers populaires, à l'instar de Sidi Amor, Sidi Moussa, Rbat à Nabeul et Attaqadom à Dar Chaabane Fehri qui ont sont submergés de boue.

"Le travail de dégagement de la boue et les canalisations bouchées se poursuit à un rythme soutenu pour éviter son accumulation en cas de nouvelles précipitations", a-t-il souligné.

Le ministre a affirmé que les dégâts subis par les habitants et relevés mardi lors d'une visite d'une délégation gouvernementale dans certains quartiers populaires et dans les rapports des délégués et présidents des municipalités font l'objet de suivi et d'évaluation, rappelant que le chef du gouvernement a annoncé que l'Etat va dédommager les sinistrés.

Riadh Mouakher a fait remarquer que l'union nationale de solidarité sociale est prête à fournir une aide aux sinistrés dont un important lot a été acheminé et mis à la disposition des délégués.

"Les opérations de pompage des eaux dans les habitations et établissements se poursuivent à un rythme soutenu même s'il semble lent pour certains qui ne sont pas conscient des difficultés de déplacement des gros engins et matériel dépêchés pour soutenir les efforts d'intervention", a-t-il ajouté.

Mouakher a expliqué que la tournée de la délégation gouvernementale dans le quartier populaire de Sidi Amor à Nabeul a permis de prendre connaissance des conditions de vie, réaffirmer l'engagement de l'Etat pour aider à "surmonter la crise qu'ils ont endurée", œuvrer à améliorer les conditions et alléger les souffrances dues aux inondations.

"J'ai perçu au contact des habitants leur compréhension de la difficulté de la situation et l'ampleur des dégâts des pluies diluviennes record qui se sont abattues dans le gouvernorat de Nabeul lesquels ont réaffirmé qu'ils sont en attente de l'Etat pour être à leur côté", a dit le ministre.

Il a noté que la tension qui a marqué la visite "reflète les sentiments de douleur des familles", espérant que l'Etat ne déçoit pas leur attente et parvient à réparer les dégâts.

Au sujet des précipitations attendues mardi dans le gouvernorat, le ministre a indiqué que la commission de lutte contre les catastrophes se prépare, évalue la situation et prend les mesures appropriées d'autant que d'autres précipitations risquent d'aggraver la situation.

"Nous sommes tenus d'éviter la tension et de faire preuve de retenue pour rationaliser les actions d'intervention en ces circonstances exceptionnelles", a-t-il souligné.

Le ministre des affaires locales et de l'environnement et le secrétaire d'Etat aux ressources hydrauliques ont inspecté mardi le quartier populaire de Sidi Amor pour prendre connaissance des conditions des habitants qui ont souligné l'ampleur de la catastrophe et leur attente d'un élan de solidarité sans précédent de l'Etat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.