29 Septembre 2018

Sénégal: Criminalité financière - juges et députés en formation sur ... .la propriété effective

(Ecofinance.sn - Dakar) - Un accent particulier sera mis sur les informations relatives à la propriété effective, le recouvrement d'actifs et les abus en matière de tarification des transferts, lors d'un atelier régional sur le rôle du parlement dans la lutte contre les flux financiers provenant d'Afrique.

Destiné aux parlementaires, juges, procureurs, forces de l'ordre, etc., africains, l'atelier abordera les défis et solutions des pays africains pour lutter contre les flux financiers illicites et le rôle des parlementaires dans l'effort collectif de lutte contre la criminalité financière par la promulgation de lois appropriées.

Cette rencontre, qui se tient du 2 au 4 octobre au Sénégal, est organisée par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), en collaboration avec le Groupe Intergouvernemental d'Action contre le Blanchiment d'Argent en Afrique de l'Ouest (GIABA).

Depuis l'approbation, en avril 2017, de la Politique du Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) en matière de prévention des flux financiers, ainsi que du Cadre stratégique et Plan d'action qui l'accompagne, la Banque a organisé et/ou participé à plusieurs conférences et ateliers visant à renforcer les capacités des parties prenantes régionales dans le domaine des activités de lutte contre les flux financiers illicites.

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Ecofinance

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.