30 Septembre 2018

Ile Maurice: Négligence médicale alléguée - Sarah pleure son bébé mort dans les toilettes

Il aurait dû être le cinquième enfant de Sarah. Mais le bébé est décédé le matin du vendredi 28 septembre dans les toilettes de la maison que sa mère occupe à La Tour Koenig... Selon la maman, le nourrisson, né à huit mois de grossesse, était encore vivant lorsque le Samu est arrivé. Pour elle, certains faits demeurent encore flous. Elle a fait une déposition de son lit d'hôpital, le vendredi 28 septembre.

Le visage terne, les yeux perdus dans le vide, Sarah peine à trouver les mots justes. «Je lui ai touché le visage. Et c'est alors que j'ai su que c'était une fille», confie la trentenaire. «J'ai ressenti des douleurs atroces le matin. En allant aux toilettes, j'ai accouché de mon bébé. J'ai appelé les urgences mais les infirmiers ne sont arrivés que deux heures plus tard. À cet instant, le cœur de mon bébé ne battait plus.»

Outrée

Selon ses dires, les infirmiers lui ont fait une piqûre et elle se demande encore à quoi cela a bien pu servir. «Quand je le leur ai demandé, ils ne m'ont rien dit. Ils m'ont transportée à l'hôpital et ont mis ma maison sous scellés. Mon concubin a dû aller chercher un endroit pour se loger vendredi soir. Et il a fallu que j'envoie mon petit garçon de deux ans chez mon ex-mari pour la nuit.»

Admise à l'hôpital, elle a toutefois fait une déposition pour donner sa version. «Surtout pour expliquer comment on m'a traitée.» Sa mère, Maryline, elle, se dit outrée par la manière de faire des policiers. «On aurait dit que ma fille avait commis un crime. Il y avait un officier qui se tenait au pied de son lit. Tous les patients qui se trouvaient dans la salle n'arrêtaient pas de la dévisager. C'était embarrassant. Comment peut-on traiter des gens de la sorte ?» Tout en ajoutant : «Le fait que Sarah soit libre prouve qu'elle n'est pas coupable !»

Selon la déposition faite par un médecin de l'hôpital cette fois, le bébé serait décédé de causes naturelles.

Ile Maurice

Vishal Shibchurn - «Il n'y a pas de gang du Sud, c'est une invention de la police...»

Vishal Shibchurn s'est constitué prisonnier hier matin, vendredi 16 novembre, au poste de police de Rose-Belle.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.