1 Octobre 2018

Madagascar: Mission d'observation électorale - L'Union Européenne suit de près la propagande et le jour du scrutin !

Le chef de la mission d'observation électorale de l'Union Européenne, Cristian Preda, est dans nos murs, suite à la demande des autorités malgaches. Hier, il a tenu une conférence de presse y afférente à l'Hôtel Ibis Ankorondrano, en présence de membres de partis, des comités d'observation électorale nationaux, de la délégation de l'Union Européenne présente à Madagascar, du corps diplomatique, des représentants de la Ceni (Commission Électorale Nationale Indépendante), des membres de la société civile et bien évidemment, des professionnels des médias.

22 Régions. Cristian Preda, le chef de cette mission d'observation électorale, membre du Parlement européen, élu en Roumanie, a été catégorique dans ses interventions : « la mission d'observation menée à Madagascar est une expertise, basée sur une solide information technique et effectuée sur la base des standards internationaux. Il ne s'agit pas d'une spéculation ». En effet, une équipe cadre composée de neuf experts sera basée dans la capitale dont le chef de la mission et la chef adjointe Martines Espinoza, 40 observateurs de longue durée, seront répartis dans les 22 régions de Madagascar, avec l'assistance de 46 observateurs de courte durée. Par ailleurs, 6 000 observateurs nationaux seront également mobilisés.

Toutes les étapes. Avec une équipe « solide », et une méthodologie professionnelle notoire, la mission d'observation aura les yeux rivés sur « tout » ce qui touche le processus électoral. Cristian Preda le souligne : « nous ne serons pas limités à un aspect. Nous allons observer le déroulement de la campagne électorale avec une composante Médias qui est extrêmement importante dans une mission d'observation électorale. Nous allons aussi évaluer le respect par les candidats du code électoral et des textes relatifs aux élections, leur attitude, la manière dont ils agissent. Aussi, suivrons-nous le jour de l'élection jusqu'à la fermeture des urnes, toutes les opérations nécessaires jusqu'à l'envoi des procès-verbaux, les tendances, les problèmes, etc. »

Déclaration préliminaire. Technique comme le chef de la mission l'avait décrite, cette mission se déroulera comme suit : les observateurs seront sur le terrain 36 jours avant le premier tour. Ils vont observer tout ce qui se passe et vont transmettre toutes les informations y afférentes au niveau de l'équipe cadre. Puis, cette dernière va centraliser les données, et les réunit en temps réel. Il n'y aura aucun souci par rapport, par exemple, à l'omission d'une quelconque information. De surcroît, la concentration des observateurs dans les grandes villes n'est pas à craindre. Mais ce n'est pas tout, la mission d'observation ne fera aucune déclaration préalable avant le 9 novembre. « Nous attendons que la campagne se déroule, que le vote ait lieu. Deux jours après le premier tour, nous allons effectuer une déclaration préliminaire. Pendant le processus, nous allons mettre en bloc toutes les informations que nous avons réunies et en ferons un rapport, accompagné de recommandations faites aux autorité,s afin d'améliorer ce qui est à améliorer », précise Cristian Preda.

Neutralité et indépendance. Un message est adressé par le chef de la mission d'observation à l'endroit de ceux qui entendent influencer, manipuler, ou intervenir dans cette mission dans le but de la biaiser. « Nous sommes une mission indépendante par rapport à la délégation de l'Union Européenne. Ce n'est pas son évaluation que nous allons prendre. Nous n'allons pas suivre le point de vue des gouvernements des États membres. Nous sommes indépendants de toute autre institution, ou organisation internationale. Ce sont nos conclusions, pas celles de la délégation, des gouvernements ou d'autres institutions ».

Madagascar

Route nationale 4 - Les premières pluies perturbent la circulation

La pluie s'est finalement abattue sur Mahajanga, vendredi soir, après plusieurs semaines de retard. Normalement,… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.