2 Octobre 2018

Maroc: Le GP du Festival méditerranéen cinéma et immigration d'Oujda attribué au film "Les hommes d'argile"

Le film "Les hommes d'argile" du réalisateur marocain Mourad Boucif a remporté le Grand Prix de la 7ème édition du Festival méditerranéen cinéma et immigration. La remise des prix a eu lieu, dimanche soir au Théâtre Mohammed VI à Oujda, lors de la cérémonie de clôture de cette 7ème édition qui s'est déroulée du 26 au 30 septembre sous le signe "Le cinéma au service du migrant".

"Les hommes d'argile" qui a raflé aussi le prix du meilleur scénario est une œuvre qui relate l'histoire de Sulayman, un jeune homme qui vit au Maroc en parfaite harmonie avec la faune, avant d'être enrôlé de force dans l'armée française après une histoire d'amour avec Khadija, la fille du caïd, le chef d'une immense région, lequel, assoiffé de pouvoir, accepte mal le mariage de sa fille avec un berger.

Ce long-métrage plonge dans les atrocités de la Seconde Guerre mondiale et dévoile la destinée du contingent de soldats marocains embarqués malgré eux dans un conflit qui ne les concernait guère.

Le jury, présidé par le réalisateur marocain Abdelhaï Laraki, a décerné par ailleurs le prix de la meilleure interprétation masculine ex-aequo à Rachid El Ouali et Yahya Ouli pour leurs rôles dans le film "Nouhe ne sait pas nager" de Rachid El Ouali.

Le prix du meilleur rôle féminin est revenu à l'actrice Latifa Ahrar dans le film "Hayyat" de Raouf Sebbahi (Maroc) qui s'est vu également attribué le prix du jury.

Le prix "Mention spéciale" a été remis par le jury au film "Newcomers" du réalisateur syrien Maan Mouslli et ce, pour sa défense des droits de l'Homme.

La cérémonie de clôture a été marquée aussi par l'hommage rendu à Rachid El Ouali et Nezha Regragui en guise de reconnaissance de leur apport à la scène cinématographique et artistique marocaine.

A rappeler que le festival avait rendu hommage lors de la cérémonie d'ouverture à deux autres cinéastes marocains établis en Belgique, à savoir Youness Lahri et Hafid Stitou, et ce, pour les efforts déployés dans la promotion de la culture marocaine à l'étranger. Organisée par l'Association solidarité pour le développement et l'immigration, cette 7ème édition s'inscrit dans le cadre des activités culturelles célébrant l'événement "Oujda capitale de la culture arabe pour l'année 2018", qui est placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Au total, sept films représentant des pays du pourtour méditerranéen étaient en lice dans la compétition officielle de la 7ème édition.

Il s'agit de "Seth" de Hafid Stitou, "Nouhe ne sait pas nager" de Rachid El Ouali, "Frost" de Sharunas Bartas (Lituanie), "Hayat" de Raouf Sebbahi, "Les hommes d'argile" de Mourad Boucif, "Zeus" de Paulo Filipe Monteiro (Portugal) et "Newcomers" de Maan Mouslli (Syrie).

Maroc

Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.