2 Octobre 2018

Gambie: Le pays a célébré ses 60 ans dans la joie et le souvenir des héros africains

Le stade du 28 septembre de Conakry n'a pas pu contenir tout le public venu pour la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance du pays.

14 délégations étrangères ont fait le déplacement avec la présence de 11 chefs d'Etats africains et du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Cet évènement placé sous le signe du panafricanisme interpelle tous les guinéens, explique Maimouna Diahaby, une jeune activiste rencontrée sur place: "Je suis en joie. Je suis honorée d'être ici aujourd'hui parmi mes compatriotes. Encore une fois, nous disons non au colonialisme, non à l'impérialisme, non à l'esclavage, à tous les maux qui ont fait souffrir le peuple de Guinée. Nous disons oui à l'indépendance, une indépendance assumée".

Depuis des décennies la Guinée n'avait pas organisé des défilés lors des fêtes de l'indépendance. Cette année près de 4.000 personnes, civils et militaires, ont défilés pendant plus de deux heures devant la loge officielle.

Sur les artères principales de la capitale Guinéenne, comme au stade du 28 septembre, ont été affichés les portraits de grands panafricanistes comme le premier président guinéen Ahmed Sékou Toure, l'ancien chef d'Etat ghanéen Kwame Nkrumah et l'ancien président malien Modibo Keita.

Mohamed Sylla est membre de la société civile et il estime que c'est une façon de reconnaitre la valeur des Africains qui se sont battus pour la liberté. "Il faut immortaliser ces personnes-là. Il faut reconnaitre ce qu'ils ont fait. Sékou Touré a été à l'initiative de cette indépendance et cela a produit un effet boule de neige dans les autres pays", a-t-il indiqué.

Le président Guinéen Alpha Condé a, dans son discours, assumé en son nom et aux noms de ces processeurs les pages sombre de l'histoire de la Guinée - comme les massacres du 28 septembre 2009 ou la sinistre mémoire du camp Boiro.

Gambie

CAN 2019 - La Gambie attaque le Togo sur l'éligibilité d'un joueur

La Fédération gambienne aurait déposé un recours auprès de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.