2 Octobre 2018

Angola: Projet de construction du mausolée pour Simão Toco

Luanda — L'Église de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans le monde (Tocoista) a présenté vendredi à Luanda un projet de construction d'un mausolée dédié au prophète Simão Gonçalves Toco à Ntaya, Maquela do Zombo (Uíge).

L'acte qui s'est déroulée au Centre de conventions de Talatona dans la capitale du pays, a rassemblé diverses entités politiques, religieuses, de la société civile et des fidèles de l'église tocoïste.

Le mausolée du prophète Simão Toco aura une hauteur d'environ 60 mètres et un diamètre de plus de 100 mètres, comprenant plusieurs compartiments, dans lequel la tombe de Simão Toco et de son épouse Rosa Toco devraient se trouver au centre.

S'exprimant lors de la cérémonie, le dirigeant de l'église tocoïste, Evêque Afonso Nunes, a affirmé que le projet visait à contribuer à la promotion du tourisme religieux avec un lieu de référence pour les Angolais et les étrangers.

Il a indiqué qu'il espérait que le mausolée, dont la première pierre sera posée en février 2019, serait un monument important pour le pays, car il enrichirait la mosaïque culturelle et religieuse de l'Angola, tout en rendant digne l'homme angolais en particulier et l'Afrique dans l'ensemble.

Il a considéré le projet comme moderne et fonctionnel, qui encouragera le tourisme religieux dans le pays.

Le mausolée, qui doit être érigé à Ntaya Maquela do Zombo, de par son ampleur architecturale, n'est pas simplement une œuvre pour les peintres, mais un "monument pour le pays qui apportera une valeur ajoutée au patrimoine culturel et religieux de l'Angola".

Simão Toco a dépassé la simple dimension de nationaliste ou de prophète, devenant ainsi un véritable phénomène et une icône d'études dans plusieurs universités du monde.

Angola

La pêche peut équilibrer la balance commerciale à Zaire

Le secteur de la Pêche est l'un des points forts de l'économie de la province du Zaire, où le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.